1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : pourquoi est-on aussi dur avec Paris ?
3 min de lecture

PSG : pourquoi est-on aussi dur avec Paris ?

En pleine crise, le PSG doit faire face à une colère de plus en plus grande de la part de ses supporters, alors que le club est toujours dans un fauteuil en championnat. Alors, pourquoi est-on aussi dur envers Paris ?

Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé le 26 février 2022
Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé le 26 février 2022
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
William Vuillez

"Honteux", "inadmissible", "vous ne nous méritez pas"... Les réactions accablantes fusent depuis la débâcle du PSG à Monaco dimanche 20 mars (3-0), symptomatique d'un club en pleine autodestruction. Cette cinglante défaite en championnat vient un peu plus exacerber la révolte des supporters, passablement remontés après une énième déconvenue du club en Ligue des champions, éliminé tragiquement par le Real Madrid le 9 mars dernier. 

On a d'abord cherché des responsables : le président du club Nasser al-Khelaïfi, son directeur sportif Leonardo, son entraîneur Mauricio Pochettino ou encore Lionel Messi, fantomatique face à Madrid et copieusement sifflé le match suivant face à Bordeaux le 13 mars. Mais cette fois, impossible de s'en prendre à l'Argentin, absent du déplacement à Monaco. Le mal est plus profond, c'est toute l'institution qui est remise en question. Un ras-le-bol latent, qui dure depuis plusieurs années. 

Si elle enlise un peu plus les Parisiens dans la crise, la lourde défaite de ce dimanche n'a pourtant que peu de conséquences sur le plan sportif. Premier de Ligue 1 avec 12 points d'avance sur le dauphin Marseille, Paris a une belle marge en championnat. Alors, pourquoi est-on si dur avec le PSG ? 

Pas le droit à l'erreur

Depuis l'arrivée du fond souverain Qatari en 2011, le PSG s'est petit-à-petit bâti une hégémonie nationale indiscutable. En 10 ans, le club de la capitale a remporté 7 titres de champion de France et 6 Coupe de France. Alors, forcément, les Parisiens rêvent plus grand. Les titres dans les compétitions françaises sont devenus une banalité et les regards sont tournés vers l'Europe. 

À lire aussi

C'était d'ailleurs l'objectif annoncé par Nasser Al-Khelaïfi à son arrivée : "J'espère que d'ici cinq ans, nous aurons une équipe compétitive en coupe d'Europe capable de gagner la Ligue des Champions". Mais après 10 années, s'ils ont pu s'en approcher, notamment avec une finale en 2020, les Parisiens n'ont jamais soulevé la "coupe aux grandes oreilles".

Depuis son retour en C1 en 2012, son bilan est de 4 huitièmes de finale, 4 quarts de finale, 1 demi-finale et 1 finale. Un bilan qui ferait rêver n'importe quel club français, mais pas ce PSG là, qui a déployé des moyens considérables, voire disproportionnés, pour y arriver.

Des résultats pas à la hauteur des moyens

Voilà le traitement des Parisiens depuis une dizaine d'années, jugés sur un ou deux matches par saison en coupe d'Europe, comme si toute leur saison n'était suspendue qu'au résultat de 90 minutes. Si les fans ont de telles attentes, c'est surtout parce que Paris a mis les moyens, beaucoup de moyens, trop de moyens peut-être, pour bâtir sur le papier une des meilleures équipes d'Europe.

63 millions pour Angel Di Maria en 2015, 145 millions pour Kylian Mbappé en 2018 ou les célèbres 222 millions d'euros pour déloger Neymar du FC Barcelone en 2017... Au total en 10 ans, le PSG a déboursé près 1,3 milliards d'euros en transferts. L'argument principal des détracteurs du club : "l'argent n'achète pas les trophées". Sans leur donner raison, aujourd'hui Paris a peut-être atteint son plafond de verre

Pour passer ce cap qu'il semble n'avoir toujours pas passé, le PSG va certainement devoir revoir les fondements majeurs de son institution, sa hiérarchie, ses choix sportifs... Mais il doit aussi changer sa manière d'aborder ses objectifs, la Ligue des champions notamment, et moins banaliser les compétitions françaises. Mais pour ce dernier point, cela passera assurément par une évolution vers plus de compétitivité de ses concurrents dans l'Hexagone. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/