1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Neymar sifflé : "Je trouve ça un peu ingrat", réagit Thomas Meunier
1 min de lecture

Neymar sifflé : "Je trouve ça un peu ingrat", réagit Thomas Meunier

RÉACTION - Le défenseur belge du PSG a pris la défense de l'attaquant brésilien, sifflé par une partie du public lors du carton face à Dijon pour n'avoir pas laissé Edinson Cavani tirer un penalty qui lui aurait permis de battre le record de Zlatan Ibrahimovic.

Neymar et Thomas Meunier en août 2017 avec le PSG
Neymar et Thomas Meunier en août 2017 avec le PSG
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Thomas Meunier défend Neymar : "je trouve ça un peu ingrat de la part des supporteurs"
01:05
Thibaut Deleaz & Gregory Fortune

Sifflé pour un penalty. Malgré la victoire écrasante du PSG face à Dijon (8-0) mercredi 17 janvier, la fête a tourné au malaise quand un partie des supporteurs du club parisien ont hué Neymar. Ils n'ont pas supporté qu'il vole la vedette à Cavani en tirant à sa place un penalty à la 83e minute.

La soirée avait pourtant très bien commencé pour Cavani, égalant le record d'Ibrahimovic : 156 buts sous le maillot du PSG. Mais lors du dernier penalty, celui du 8-0, provoqué par Cavani, Neymar s'empare du ballon pour le frapper sans un regard. Il déclenche les sifflets du public du Parc des Princes.

Une polémique qui n'a pas lieu d'être, selon le défenseur Thomas Meunier : "Te faire siffler juste pour un penalty, je trouve ça un peu ingrat de la part des supporteurs", estime le Belge. "Quand tu mets quatre buts, que tu mets deux passes décisives, et tout ce que tu apportes pour l'équipe...", souligne-t-il

Il va le pulvériser le record

Thomas Meunier sur Edinson Cavani

"Le penalty sur le papier c'était 'Ney' qui devait le tirer, explique aussi Meunier. Voilà il a pris ses responsabilités". Quand au record de Cavani, il ne fait aucun doute selon lui que ce n'est qu'une question de jours. "Il va le pulvériser le record. Je pense qu'il ne faut pas s'attarder sur ce genre de détails". 

À lire aussi

Dimanche 21 janvier, Paris se rend à Lyon, avant de recevoir Guingamp en Coupe de France trois jours plus tard. D'ici là, Neymar aura peut-être mis au courant, s'il ne l'était pas, de la quête de l'Uruguayen.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/