1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. "On ne peut pas dire que le foot français est raciste", assure Sidney Govou
2 min de lecture

"On ne peut pas dire que le foot français est raciste", assure Sidney Govou

REPLAY - INVITÉ - L'ancien milieu de l'équipe de France revient sur les propos de Karim Benzema et la polémique qu'ils ont engendrée.

Sydney Govou en août 2012
Sydney Govou en août 2012
Crédit : AFP/J-P.Clatot
0106_Pod Invité Grand soir
06:55
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon & La rédaction numérique de RTL

Karim Benzema, très déçu de son éviction de l'équipe de France pour l'Euro 2016, s'en prend à son tour à Didier Deschamps. Dans un entretien au quotidien sportif espagnol Marca, l'avant-centre fournit les mêmes hypothèses qu'Éric Cantona qui a accusé Didier Deschamps de racisme, quant à sa non-sélection chez les Bleus pour la compétition européenne de football : "Deschamps a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France", déclare-t-il à Marca dans une interview publiée ce mercredi. 

Aujourd'hui, le footballeur Sidney Govou regrette cette sortie à quelques jours de l'Euro de football : "Le moment n'est pas forcément le meilleur pour l'équipe de France". Mais pour lui, Karim Benzema, qu'il a croisé il y a quelques jours, a agi sous le coup de la frustration. "Je ne l'ai pas senti énervé, j'ai senti qu'il y avait beaucoup de frustration. C'est normal, l'Euro se déroule en France, c'est son pays, il est l'un des meilleurs attaquants au monde et ne pas y participer pour des raisons extra-sportives, c'est forcément frustrant". Pour l'ancien milieu des Bleus, Karim Benzema n'était pas "vraiment conscient que ses mots pouvaient avoir une telle portée. C'est vraiment plus de la maladresse et de la frustration."

L'influence néfastes de la récupération politique

Car Sidney Govou n'a pas ressenti de racisme particulier dans le football français : "On ne peut pas dire que Deschamps est raciste", assure-t-il. "On ne peut pas dire que le foot français est raciste. Quand on regarde les nations européennes, je pense que la France est un des pays où il y a le plus de cultures différentes, de nationalités, d'origines différentes...."Malgré tout, Sidney Govou constate qu'il y a bien du racisme en France et que l'engouement pour la sélection black-blanc-beur de 98 a disparu : "Les époques ne sont pas les mêmes", regrette-t-il. "L'état de la France aujourd'hui fait qu'à chaque fois que le mot racisme sera sorti dans une interview, dans une phrase à la télé, il va y avoir une portée différente parce que le pays ne va pas très bien, parce que les gens sont nerveux."

En revanche le footballeur dénonce les "pressions extérieures au football" qui ont entouré la préparation de la liste des 23, notamment sur le cas Benzema. "Deschamps a pris une décision, mais je ne pense pas que cette décision, il l'ait prise tout seule. Parce qu'on a vu que les hommes politiques se sont vites emparés de cette histoire et ont tous porté un jugement, ça c'est des choses qui me chagrinent". 

À lire aussi

Aujourd'hui, Sidney Govou regrette surtout que le football français doive faire face au gâchis d'une jeune génération prometteuse : "C'était une génération qui aurait dû être dorée, qui aurait dû gagner et faire de belles choses pour l'équipe de France, malheureusement ça ne s'est pas passé comme il fallait. Il y a eu un relais qui n'a pas été bien géré, mais ce n'est pas forcément de leur faute."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/