3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Olympique lyonnais : points forts et points faibles de ce début de saison

ÉCLAIRAGE - L'Olympique lyonnais a décidé de préserver son effectif sans trop s'activer sur le marché des transferts. Cela suffira-t-il pour faire une grande saison ?

Nabil Fekir avec Lyon le 14 janvier 2018
Nabil Fekir avec Lyon le 14 janvier 2018 Crédit : ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Martin Planques
Martin Planques

Le plus grand recrutement de Lyon n'est-il pas celui de Nabil Fekir ? Et plus exactement le fait que le tout récent champion du monde reste dans son club formateur cette saison. En ce début de saison, l'OL a choisi de préserver l'ossature de l'année passée en ajoutant quelques espoirs de Ligue 1. Cette stratégie est-elle la bonne pour ce club ?

"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé". Le dicton ne pourrait pas mieux marcher pour ce que doivent ressentir les supporters lyonnais quand Nabil Fekir n'est pas titulaire. Ils ont notamment pu le sentir lors de la défaite surprise face au promu rémois la semaine dernière (1-0). Les inquiétudes sur son possible départ désormais effacées et son état de forme presque retrouvée font renaître l'espoir des Gones.

Car si le recrutement a été timide cet été du côté de Lyon, la meilleure nouvelle est bien le fait que Nabil Fekir reste dans son club formateur. Force est de constater que l'équipe est bien différente lorsqu'il n'est pas là.

Une ossature préservée

À l'aube de la troisième journée de Ligue 1, Lyon semble fin prêt pour aborder la compétition au complet avec le retour des mondialistes Nabil Fekir et Anthony Lopes. L'un était à court de forme, l'autre était suspendu. Les deux devraient débuter leur premier match titulaire contre Strasbourg ce vendredi 24 août. Ces deux leaders sportifs et charismatiques du vestiaire ne pourront être qu'un plus alors que l'international français (24 buts en 51 matches la saison dernière) devra redynamiser l'animation offensive de l'Olympique lyonnais.

À lire aussi
Daniel Leclerc à Lens le 13 février 1999 football
Daniel Leclercq, ancien entraîneur du RC Lens, est décédé

Un retour qui pourrait permettre à l'OL de faire oublier certaines critiques sur la qualité de jeu et le manque d'animation sur le plan offensif. La force de Lyon est d'avoir su garder la majeure partie de l'effectif qui a terminé 3e la saison passée. Et de manière intelligente, les dirigeants ont ajouté quelques éléments très prometteurs au groupe. Comme l'ancien capitaine nantais Léo Dubois, le jeune Martin Terrier ou encore plus récemment le défenseur Jason Denayerarrivé de Manchester City.

Cette stratégie pourrait permettre à Lyon de faire mieux que la saison passée avec un groupe qui se connait de mieux en mieux. Les automatismes, notamment en attaque, ne pourront que bénéficier de cette stabilité voulue par les dirigeants.

Un effectif jeune et un peu court

Si le recrutement a été intelligent, il est pour l'instant insuffisant. Certains secteurs de l'effectif lyonnais ne sont pas assez étoffés pour espérer réussir sur tous les tableaux, notamment en Ligue des champions, comme la défense centrale ou encore l'entrejeu.

Si le milieu va bénéficier du retour de Nabil Fekir pour retrouver de la créativité, il manque d'expérience avec des joueurs talentueux mais encore trop inexpérimentés sur le plan européen, comme Lucas TousartTanguy NDombele et Houssem Aouar.

Un entraîneur vivement critiqué

En revanche, la colère des supporters lyonnais n'est pas redescendue alors que Bruno Génésio a été maintenu à la tête de l'équipe. Au point que les "Genesio démission" ne deviennent un "slogan" récurrent entre Rhône et Saône mais aussi en France.

L'entraîneur français fait l'objet de nombreuses critiques et de doutes quand à sa capacité à gérer un effectif de haut niveau. Tant sur le plan sportif et tactique que sur le plan de la gestion des égos. Si il a été confirmé cette saison par son président, Jean-Michel Aulas, cet historique du club sera sûrement le premier pointé du doigt en cas de mauvaises performances sur la scène nationale et européenne.

Le costume est-il trop grand pour Bruno Genesio ? Pour beaucoup d'observateurs et de supporters, il n'aura pas la capacité de faire passer un pallier à Lyon et notamment en Ligue des Champions, où le club espère retrouver son lustre du début des années 2000.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique Lyonnais Nabil Fekir
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants