2 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

Mercato OL : Andersen, Benlamri, De Sciglio, Depay... Lyon réussit le jackpot en 24h

Maintenant que le mercato est fermé, l'Olympique lyonnais semble pouvoir en faire un bilan plus que positif, avec le maintien dans l'effectif de Houssem Aouar et Memphis Depay, en plus des arrivées enregistrées.

Memphis Depay va finalement rester à Lyon cette saison
Memphis Depay va finalement rester à Lyon cette saison Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

C'est à se demander pourquoi le mercato dure quelque 6 semaines en football. Comme toujours les dossiers se sont débloqués dans les trois derniers jours partout en Europe. Si Chelsea avait déjà dégainé son chéquier bien avant, les autres cadors européens ont effectué leurs mouvements entre samedi 3 et lundi 5 octobre. 

En France, si le PSG s'en sort très bien sans argent (prêts de Florenzi début septembre, puis ce weekend Danilo, Kean et Rafinha), et si Rennes fait figure de grand vainqueur du mercato français, l'Olympique lyonnais a été celui qui a vu les plus gros bouleversements durant les 72 dernières heures. Et pas forcément à cause de départs ou d'arrivées. 

En effet, la première excellente nouvelle pour l'OL est sans conteste le maintien dans l'effectif de Memphis Depay et Houssem Aouar. Les deux joueurs de classe mondiale de l'effectif vont effectuer au moins la première partie de saison avec Lyon (à voir le mercato de janvier), faute d'offres suffisantes ou concrètes des autres clubs. 

Exit le boulet Andersen, Rudi récupère De Sciglio

Si Aouar a indiqué dès vendredi qu'il ne quitterait pas le club, Depay a attendu jusqu'au dernier moment lundi une offre concrète du FC Barcelone. Désiré par les Catalans, le Néerlandais voyait son destin lié à celui d'Ousmane Dembélé. Le départ du Français du Barça aurait offert les liquidités nécessaires à l'achat du Lyonnais. Dembélé reste finalement en Catalogne, et Depay entre Rhône et Saône. 

À lire aussi
Ligue 1 Uber Eats
Saint-Étienne - Lyon : les 4 chiffres à retenir du carton de l'OL

Entre temps, l'OL avait enregistré l'arrivée de Lucas Paqueta dans la semaine, ce qui apporte de la technique au secteur offensif lyonnais. Côté départ, le staff de l'OL a réussi le tour de force de prêter Joachim Andersen à Fulham. Acheté plus de 25 millions l'an dernier, le Danois a été un flop à Lyon. Pour le remplacer, Lyon enregistre l'arrivée de Djamel Benlamri

Le solide international algérien a résilié son contrat avec le club saoudien d'Al Shabab, et signe pour une saison avec une seconde en option. Âgé de 30 ans, le défenseur central d'1m90 apporte encore plus de solidité à Rudi Garcia. Le coach olympien qui a aussi vu son directeur sportif Juninho exaucer son vœu de recruter l'Italien Mattia De Sciglio. 

Rudi Garcia n'a plus d'excuses

L'arrière gauche de 28 ans compte 39 sélections avec la Squadra Azzura, et est prêté par la Juventus. Expérimenté, il vient sur un poste occupé par le jeune Melvin Bard, et éventuellement par Maxwell Cornet dans une défense à cinq. 

Sur le fil donc, l'OL a finalement réussi un mercato de qualité, malgré le prêt de Reine-Adélaïde à Nice, mais le joueur avait montré publiquement des désirs de départ. Son profil est compensé par l'arrivée de Paqueta et le maintien d'Aouar. 

Clairement, alors qu'on se demandait sur quel effectif Rudi Garcia allait pouvoir compter avec la vague de départs attendus, l'entraîneur lyonnais se retrouve avec un groupe plus fort que la saison passée, sans coupe d'Europe. Il n'a donc plus l'excuse du mercato pour justifier le jeu moyen de son équipe. La pression paraît sur ses épaules désormais. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Mercato Olympique Lyonnais
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants