1 min de lecture Paris Saint-Germain

Mbappé : pourquoi un seul de ses buts contre Montpellier lui est accordé

ÉCLAIRAGE - Impliqué sur les deux derniers buts parisiens contre Montpellier, mercredi 20 février en Ligue 1, l'attaquant de 20 ans ne se verra pas attribuer le premier.

Kylian Mbappé devant Vitorino Hilton le 20 février 2019 au Parc des Princes
Kylian Mbappé devant Vitorino Hilton le 20 février 2019 au Parc des Princes Crédit : FRANCK FIFE / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et AFP

Au tweet ponctué d'un clin d’œil de Kylian Mbappé, la LFP a répondu par un communiqué : non, le premier but sur le quel est directement impliqué le Parisien face à Montpellier, mercredi 20 février à la 78e minute, ne lui sera pas accordé. Pour la Ligue de football professionnel, c'est le défenseur brésilien Vitorino Hilton qui a marqué contre son camp sur cette action.

La nuance avec le but suivant du PSG, celui du 5-1 (score final de cette rencontre en retard de la 17e journée de Ligue 1), une minute plus tard est pourtant minime à vitesse réelle. Frappe du prodige de Bondy, contre du même Hilton, le gardien héraultais Benjamin Lecomte trompé. Et but accordé à Mbappé.

"On fait comment pour le 4e but ?, a interrogé le champion du monde sur son compte Twitter une heure après la fin de la rencontre en mentionnant la Ligue. Vous pouvez me l'offrir pour privilégier l'attaque... et surtout pour pas donner un CSC (but contre son camp, ndlr) à Hilton". 

À lire aussi
Véronique Rabiot au Parc des Princes le 8 mai 2015 Paris Saint-Germain
Rabiot : "Adrien ne va pas se mettre à la poterie", clame sa mère dans "L'Équipe"

Tir initialement cadré ou pas

Réponse de la LFP : "Les images montrent que sa reprise n'était pas cadrée et que, sans l'intervention de Hilton, le ballon ne prenait pas le chemin des filets. D'où l'attribution de ce but à Hilton contre son camp". En revanche, sur le cinquième but parisien, "le tir de l'attaquant du PSG était initialement cadré". Selon le même principe, "cela entraîne l'attribution du but au numéro 7 parisien". 

Même cas de figure pour le troisième but : la Ligue l'accorde au Parisien Christopher Nkunku bien que le Montpelliréain Petar Skuletic ait touché le ballon avant qu'il ne rentre dans le filets. "Il était initialement cadré", insiste la LFP. C'est le deuxième but du jeune milieu (21 ans) cette saison en Ligue 1 et le septième de sa carrière. Mbappé (20 ans) en est lui à 20 depuis août et 49 au total en 87 matches. Du jamais vu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797014495
Mbappé : pourquoi un seul de ses buts contre Montpellier lui est accordé
Mbappé : pourquoi un seul de ses buts contre Montpellier lui est accordé
ÉCLAIRAGE - Impliqué sur les deux derniers buts parisiens contre Montpellier, mercredi 20 février en Ligue 1, l'attaquant de 20 ans ne se verra pas attribuer le premier.
https://www.rtl.fr/sport/football/mbappe-pourquoi-un-seul-de-ses-buts-contre-montpellier-lui-est-accorde-7797014495
2019-02-21 17:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KtK4Uw0A2Hil5bvOGZCrOA/330v220-2/online/image/2019/0221/7797014538_kylian-mbappe-devant-vitorino-hilton-le-20-fevrier-2019-au-parc-des-princes.jpg