1 min de lecture Ligue 2

Matchs truqués en Ligue 2 : démission de Conrad, président du Nîmes Olympique

Jean-Marc Conrad, à la tête du club de Nîmes, a démissionné en plein scandale autour de matchs truqués durant la saison 2013-2014.

Jean-Marc Conrad, président du Nîmes Olympique, le 7 juillet 2014. (archives)
Jean-Marc Conrad, président du Nîmes Olympique, le 7 juillet 2014. (archives) Crédit : STRINGER / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Mis en examen pour corruption dans l'affaire des matches présumés truqués de Ligue 2 et interdit d'exercer, Jean-Marc Conrad a annoncé jeudi 20 novembre sa démission de la présidence du Nîmes Olympique.

"J'ai pris la décision de démissionner de mes fonctions de président de Nîmes Olympique. Cette décision, à laquelle je n'ai pas été contraint, ne tend qu'à protéger les intérêts de mon club", explique-t-il dans un communiqué transmis à l'AFP par son avocat.

"Je vais pouvoir, dès lors, consacrer toutes mes forces et mon énergie à me défendre face à des accusations aussi injustes qu'infondées", affirme l'ancien dirigeant, qui jure n'avoir "jamais, de quelque façon que ce soit, tenter d'influer sur la sincérité d'une rencontre".

Consacrer toutes mes forces et mon énergie à me défendre face à des accusations aussi injustes qu'infondées.

Jean-Marc Conrad
Partager la citation
À lire aussi
Aaron Ramsey à droite lors d'Arsenal-Naples, le 11 avril 2019 à Londres football
Chelsea-Arsenal, Tottenham-Liverpool, Lens-Dijon : le programme de la semaine

"Étant au cœur de la déferlante médiatique, je vous assure, à cet instant, que je n'ai aucun doute quant à l'issue favorable de cette affaire", précise Jean-Marc Conrad dans le communiqué. 

Interdictions d'exercer

Six personnes, dont le président du club de Nîmes ainsi que le principal actionnaire Serge Kasparian, ont été mises en examen jeudi 20 novembre pour corruption. Jean-François Fortin, président du Stade Malherbe de Caen (Ligue 1), figure également parmi les mis en examen. Des interdictions d'exercer ont été prononcées à l'encontre de ce dernier et M.Conrad.

Les trois autres protagonistes de l'affaire sont l'homme d'affaires Michel Moulin, le président du club amateur de l'AS Ararat à Issy-les-Moulineaux, Franck Toutoundjian, et Kaddour Mokkedel, responsable de la sécurité du club de Caen. Une interdiction d'exercer a également été prononcée contre ce dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 2 Scandale Nîmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775478376
Matchs truqués en Ligue 2 : démission de Conrad, président du Nîmes Olympique
Matchs truqués en Ligue 2 : démission de Conrad, président du Nîmes Olympique
Jean-Marc Conrad, à la tête du club de Nîmes, a démissionné en plein scandale autour de matchs truqués durant la saison 2013-2014.
https://www.rtl.fr/sport/football/matchs-truques-en-ligue-2-demission-de-conrad-president-du-nimes-olympique-7775478376
2014-11-21 16:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/L-vPkojf4_Lkz5-8pw7hww/330v220-2/online/image/2014/1120/7775452999_jean-marc-conrad-president-du-nimes-olympique-le-7-juillet-2014-archives.jpg