2 min de lecture Football

Lilian Thuram : la Licra alerte contre "une dérive du combat antiraciste"

Dans un entretien à un journal italien, le champion du monde 1998 fustigeait mercredi "la culture blanche", après la polémique autour des cris de singes visant l'international belge Romelu Lukaku.

Lilian Thuram
Lilian Thuram Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

La polémique s'amplifie au-delà des stades. La Licra a pris position jeudi contre les propos tenus la veille par Lilian Thuram et nés dimanche soir sur le terrain d'une rencontre de Serie A. À Cagliari, en Italie, des "cris de singe" avaient alors retenti au moment où Romulu Lukaku s'apprêtait à frapper un penalty pour l'Inter Milan. 

L'international Belge avait ensuite marqué, pour donner l'avantage à son équipe (2-1) et ces cris, parfaitement audibles à la télévision italienne, avaient continué quelques secondes. Le lendemain, le club de Cagliari publiait un communiqué dans lequel il assurait "prendre fortement ses distances avec les événements isolés mais néanmoins condamnables ayant eu lieu à la Sardegna Arena". 

De son côté, le joueur Belge invitait les footballeurs à "s'unir" et à "prendre position" face au racisme. "Nous sommes en 2019 et au lieu d'avancer, nous reculons", écrivait-il sur son compte Instagram. Un appel entendu de l'autre côté des Alpes. 

"Les blancs pensent être supérieurs"

Mercredi 3 septembre, c'était en effet au tour de Lilian Thuram de prendre position, dans une interview au Corriere dello Sport, contre l"hypocrisie incroyable" régnant dans le football.  "Il manque la volonté de résoudre le problème", déplorait l'ancien joueur du championnat italien. 

À lire aussi
Une poule (illustration) animaux
Croatie : un footballeur accusé d'avoir tué une poule à coups de pied

Et d'ajouter : "Il faut prendre conscience que le monde du foot n'est pas raciste mais qu'il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche". L'ex-star des Bleus ajoutait qu'"il est nécessaire d'avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu'ils croient l'être".

Très engagé dans la lutte contre le racisme depuis sa retraite sportive, l'ancien footballeur poursuivait dans le colonnes du quotidien sportif : "de toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison. L’histoire le dit". 

"Des risques d’une dérive du combat antiraciste"

Des propos qui suscitent aujourd'hui des remous bien au-delà du monde du football. Jeudi, la Ligue Internationale contre le Racisme et l'Antisémitisme (Licra) a pris la parole dans un communiqué pour dénoncer "des risques d’une dérive du combat antiraciste dans lequel Lilian Thuram s’est toujours investi".  
La Licra y fustige également le "poison" qui consiste à "vouloir en permanence définir des individus en fonction de la couleur de leur peau car c’est précisément le piège tendu par les racistes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Racisme Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants