2 min de lecture Racisme

Lilian Thuram accusé de racisme : des propos sortis de leur "contexte", dit-il sur RTL

INVITÉ RTL - Le champion du Monde 98 revient sur ses propos tenus dans une interview accordée à un journal italien. Lilian Thuram explique qu'une phrase a été "sortie de son contexte" et qu'"on a fait un amalgame" de ses réponses sans mettre les questions.

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
Lilian Thuram accusé de racisme : ses propos ont été sortis de leur "contexte", dit-il sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Nicolas Barreiro

Lilian Thuram revient sur la polémique autour de ses propos tenus dans le quotidien sportif italien Corriere dello Sport le mercredi 4 septembre. Dans un entretien, l'ancien champion du Monde 1998 condamnait le racisme dans les stades, mais estimait que le problème ne venait pas du football, mais des cultures de chaque pays.

L'ex-star des Bleus déclarait dans l'interview : "Il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche". Et d'ajouter : "Il est nécessaire d'avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu'ils croient l'être". 

Lilian Thuram explique sur RTL que ses propos viennent d'une interview en italien, dont les questions ont été retirées. Pour le footballeur retraité, une phrase a été "sortie de son contexte". II ajoute : "On a fait un amalgame de mes réponses sans mettre les questions".

Il est "touché" par cette polémique

Cette polémique "touche", l'ancien défenseur de l'équipe de France de football. Il assure que "ça ferait plaisir à beaucoup de personnes de me mettre dans la catégorie raciste". Critiqué notamment par Licra, Lilian Thuram se défend d'avoir été maladroit. Pour lui "les personnes racistes ont un complexe de supériorité". Il rajoute que "les gens qui sont en capacité de faire des cris de singe à un Noir sont racistes, ils ont un complexe de supériorité [...] qui cache un complexe d'infériorité".

À lire aussi
Mario Balotelli contre la Fiorentina le 21 octobre 2019. Italie
Cris racistes : Balotelli menace de quitter le terrain à Vérone

Le champion du Monde 98 revient notamment sur les origines de ce racisme. "Cette supériorité vient d'une histoire. [...] Nous vivons dans une société où il y a des hiérarchies". Le footballeur retraité poursuit en expliquant les personnes racistes "sont encore dans la hiérarchie du passé et pensent que cette hiérarchie est juste. Beaucoup de personnes défendent l'idée que les Blancs sont supérieurs".

Lilian Thuram défend aussi qu'"historiquement il y a une culture raciste, comme il y a une culture homophobe, comme il y a une culture sexiste". Selon lui, ces choses devraient être mieux "expliquées."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Racisme Débat Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants