1 min de lecture Ligue des champions

Ligue des champions : tout comprendre à la nouvelle formule présentée par l'UEFA

ÉCLAIRAGE - L'UEFA a acté ce lundi, le passage de 32 à 36 clubs en Ligue des champions à compter de l'édition 2024, et ce sur fond de fronde de 12 grands clubs qui ont décidé de créer une Super League dissidente.

Le trophée de la Ligue des champions à Nyon le 14 décembre 2020
Le trophée de la Ligue des champions à Nyon le 14 décembre 2020 Crédit : Harold Cunningham / UEFA / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Le football européen est en pleine révolution. Après l'annonce de 12 club européens ce dimanche 18 avril, de la création de leur propre ligue, baptisée "Super League", l'UEFA contre-attaque. Dans les tuyaux depuis plusieurs mois, la réforme de la Ligue des champions a été adoptée ce lundi, impliquant à compter de 2024 le passage de 32 à 36 équipes


"Le comité exécutif a approuvé le format" de la future C1 avec un mini-championnat à la place de la phase de poules, a annoncé le secrétaire général adjoint Giorgio Marchetti en conférence de presse après la réunion de l'instance, tenue à Montreux en Suisse. C'est une refonte assez conséquente puisqu'en effet, toute la phase de poule est remplacée. Chaque équipe ne disputera plus 6 matchs contre 3 équipes différentes (dans un groupe de 4 équipes), mais 10 matches contre 10 équipes différentes, avant d'accéder aux huitièmes de finale. 

Les huit premières équipes de ce "mini-championnat" seront donc qualifiées directement pour les huitièmes de finale tandis que les équipes classées entre la 9e et la 24e place, disputeront des barrages (en aller-retour) pour rallier les huitièmes de finale. Les équipes classées entre la 25e et la 36e place seront quant à elles éliminées. 

Un ticket supplémentaire pour la France ?

Chaque équipe disputera donc un plus grand nombre de matchs dans cette nouvelle formule qu'actuellement. Au maximum, en passant par les barrages, le vainqueur de cette nouvelle C1 disputera 19 matches, contre 13 actuellement. Ce nouveau format sera bénéfique pour la France, car le secrétaire général adjoint de l'UEFA Giorgio Marchetti, a précisé qu'un ticket supplémentaire serait attribué à la cinquième nation la plus en réussite sportivement (derrière l'Angleterre, l'Espagne, l'Allemagne et l'Italie), en l'occurrence la France qui aura donc trois représentants minimum assurés dès 2024.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants