1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Super Ligue : un projet avec ou sans le PSG ?
2 min de lecture

Super Ligue : un projet avec ou sans le PSG ?

Le club parisien n'a pour l'instant pas annoncé sa participation à ce projet de ligue en partie fermée qui devrait comprendre certaines des plus grosses écuries européennes.

Le Parc des Princes (illustration).
Le Parc des Princes (illustration).
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Victor Goury-Laffont

La fin de la saison 2020-2021 de football ne se jouera pas que sur le terrain. Ce dimanche 18 avril, le New York Times annonçait que douze clubs européens se préparaient à lancer une Super Ligue européenne, fermée et qui concurrencerait la Ligue des champions.

Les membres fondateurs ont, un par un, officialisé leur adhésion : Arsenal, Chelsea, Tottenham, Manchester United et Manchester City, l'Atletico Madrid, le Real Madrid et le FC Barcelone, ainsi que le Milan AC, l'Inter Milan et la Juventus de Turin. Une liste d'écuries majeures du football moderne, bien que certaines, comme Arsenal ou le Milan AC, n'aient plus goûté au succès depuis plusieurs saisons. 

L'influence et la force de ces clubs viennent crédibiliser ce projet de créer "un format où les meilleurs clubs et joueurs pourront s'affronter régulièrement", selon le communiqué commun diffusé par les participants. Quelques absents majeurs font cependant tâche : le Bayern Munich, champion d'Europe en titre, et le Paris Saint-Germain, finaliste 2020.

Une décision définitive pour ces deux acteurs aujourd'hui incontournables au niveau européen ? Le communiqué fondateur de la Super Ligue précise que, en plus des douze clubs qui se sont déjà manifestés, "il est anticipé que trois clubs supplémentaires se joindront  avant la saison inaugurale, qui devrait commencer dès que cela est faisable".

À lire aussi

Un bout de phrase qui ouvre la voie à quelques annonces supplémentaires dans les semaines et jours à venir et, pourquoi pas, à une possible adhésion parisienne. C'est en tout cas ce qu'avance le quotidien espagnol El Mundo, selon lequel le PSG, tout comme le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, compteront parmi les participants. L'AFP, citant des "sources proches des clubs fondateurs", indique de son côté que la compétition comprendrait "au moins deux clubs français".

S'ils venaient à avoir lieu, les matchs de Super Ligue se dérouleraient en semaine, n'empêchant en principe pas une participation à un championnat national mais se plaçant en concurrence avec l'actuelle Ligue des champions. En plus des quinze clubs attendus - qui participeraient systématiquement à la compétition - cinq places seraient offertes "selon les réussites de la saison précédente".

Malgré les rumeurs, le PSG semble pour l'instant vouloir maintenir ses distances avec le projet. La publication sportive américaine The Athletic, qui cite une source parisienne, affirme que le club compte "respecter la tradition de l'UEFA" et considère que les compétitions européennes ne devraient pas se restreindre aux équipes les plus riches.

Hans Joachim Watzke, directeur sportif du Borussia Dortmund, a par ailleurs assuré dans un communiqué que "les clubs de l'Association européenne des clubs ont clairement pris position contre la création d'une Super Ligue", une instance qui est désormais dirigée par Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, après la démission des clubs de la future Super Ligue.

La décision parisienne a été soulignée jusqu'à l'Élysée, Emmanuel Macron saluant "la position des clubs français de refuser de participer à un projet de Super Ligue européenne de football menaçant le principe de solidarité et le mérite sportif". Le projet a également suscité l'ire de la Fifa, une donnée qui pourrait peser pour le Paris Saint-Germain, alors que son actionnaire principal, le Qatar, organisera la Coupe du monde en 2022.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/