3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Bordeaux-OL : le duel du renouveau

PRÉSENTATION - La 28e journée de Ligue 1 s'ouvre avec un véritable choc entre deux des meilleures équipes de ces dernières semaines. Et la 4e place du championnat en objectif commun.

Rafael face à Adam Ounas lors de Lyon-Bordeaux le 10 septembre 2016
Rafael face à Adam Ounas lors de Lyon-Bordeaux le 10 septembre 2016 Crédit : Laurent Cipriani/AP/SIPA
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

Au match aller, le 10 septembre 2016 lors de la 4e journée, Bordeaux s’était imposé sur la pelouse du Parc OL. Une première défaite (1-3) de Lyon dans son nouveau stade et trois points qui propulsaient les Girondins au sommet du championnat de France. Ce n'est pas la place de leader de Ligue 1 qui est en jeu ce vendredi (20h45) mais le niveau de jeu des deux groupes n'en est plus très loin.

Depuis huit rencontres, l'Olympique Lyonnais et les joueurs de Jocelyn Gourvennec affichent des statistiques que peu, en France, possèdent. Sur cette période, ce match oppose le 3e (Bordeaux) au 8e (Lyon) du championnat. Les partenaires de Jérémy Toulalan n'ont perdu qu'une fois en championnat. Trois points concédés au Paris Saint-Germain, rien de honteux. Ils ont marqué 15 fois pour seulement quatre buts encaissés.

Lyon 3e meilleur attaque, Bordeaux 4e en 2017

Classé 10e avant la trêve hivernale, Bordeaux est aujourd'hui 5e à seulement quatre longueurs de son adversaire du soir. Et si son rythme de points et de jeu s'est accéléré, celui du club de Jean-Michel Aulas est exceptionnel. Depuis janvier 2017 (12 matches) Lyon a planté le nombre incroyable de 37 buts (3.1 buts/match). Cette moyenne grimpe même jusqu'à 4.2 par rencontre depuis trois semaines et le succès 4-0 remporté face à Nancy.

Bruno Génésio dispose d'une force offensive assez unique dans notre championnat. Alexandre Lacazette (22 réalisations), Nabil Fekir (deux buts et une passe depuis le match face à Nancy), Rachid Ghezzal, Memphis (deux passes décisives, trois buts) Mathieu Valbuena (sept buts, trois passes décisives), Maxwell Cornet et même le jeune Houssem Aouar jouent, dans l'ensemble, à un très bon niveau.

François Kamano, danger bordelais numéro un

Si Lyon fait peur avec vingt buts inscrits en sept matches de championnat, Bordeaux peut également se vanter de ses quinze réalisations. Souvent moqués car rarement dans les courses finales aux places éligibles aux coupes d'Europe, les Girondins semblent cette année armés pour éviter l'effondrement de fin de saison (11es en 2015-2016, 6es en 2014-2015, 7es en 2013-204 et en 2012-2013).

À lire aussi
Les Marseillais célèbrent leur victoire face à Lyon, dimanche 10 novembre Ligue 1 Conforama
OM-OL : les Marseillais gagnent le choc et se hissent à la 2e place du classement

Sa force offensive se concentre sur ses deux ailiers : Malcolm et François Kamano, tous deux 20 ans. Sur les quatre derniers matches que le Guinéen a joués sous le maillot bordelais, il a marqué trois fois et a délivré une passe décisive. Ce sont surtout les 90 minutes de spectacle qu'il a offert aux spectateurs du Matmut-Atlantique lors de la réception de Guingamp (3-0) qui ont marqué les esprits.

Ce jour-là l'ancien Bastiais a fini la rencontre avec cette feuille de statistiques : un but, une passe décisive, 62 ballons joués, 10 ballons gagnés, 86% de passes réussie, 9 tirs tentés et 10 centres. Une suractivité qui avait largement contribué à la victoire de son équipe. Face à une équipe joueuse et offensive comme Lyon, il pourrait profiter des espaces laissés par Rafael notamment pour étaler ses facilités techniques.

La course à la 4e place

Et quand ce n'est pas l'ancien Bastiais ou le Brésilien qui font la différence, les remplaçants ne sont pas loin. Adam Ounas, sur le terrain de Lille le week-end dernier, s'est offert une entrée en jeu fracassante. En 11 minutes de jeu il a touché 11 ballons, 100% de passes réussies, deux tirs... deux buts lors d'une victoire renversante (2-3).

Conséquence logique de ces états de forme : les deux équipes jouent le haut de tableau. Pas les trois premières places, confisquées par le trio Monaco-Paris-Nice, mais la quatrième, qualificative en Ligue Europa. La dernière campagne européenne des Girondins date de la saison 2015-2016 (éliminés en phase de poules), ils pourraient y retourner dès la saison prochaine.

S'ils ne parviennent pas à rejoindre le club du Rhône, une cinquième position pourrait tout de même les envoyer en "C3". Paris et Monaco s'affrontent en finale de la Coupe de la Ligue mais devraient certainement se qualifier en Ligue des champions. Le ticket d'accès en Ligue Europa reviendrait donc au 5e du championnat, peut-être Bordeaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique Lyonnais Girondins de Bordeaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants