2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Pour Karim Benzema, "Deschamps a cédé à la pression d'une partie raciste de la France"

Dans un entretien avec un journal espagnol, l'attaquant du Real Madrid relie son éviction de la compétition européenne à ses origines et au score du Front national aux dernières élections.

Karim Benzema samedi 16 avril 2016
Karim Benzema samedi 16 avril 2016 Crédit : Alex Nicodim/SIPA
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot

Karim Benzema, très déçu de son éviction de l'équipe de France pour l'Euro 2016, s'en prend à son tour à Didier Deschamps. Dans un entretien au quotidien sportif espagnol Marca, l'avant-centre fournit les mêmes hypothèses qu'Éric Cantona qui a accusé Didier Deschamps de racisme, quant à sa non-sélection chez les Bleus pour la compétition européenne de football : "Deschamps a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France", déclare-t-il à Marca dans une interview publiée ce mercredi. 

"Il faut savoir qu'en France le parti d'extrême droite est arrivé au deuxième tour des dernières élections", poursuit l'attaquant du Real Madrid. Mais je ne sais pas si c'est une décision individuelle de Didier, car je m'entends bien avec lui, et avec le président. Je m'entends bien avec tout le monde." Même si le joueur mis en examen dans l'affaire de "chantage à la sextape", se dit "tranquille" et "concentré" sur le Real Madrid, il ne cache pas sa déception. "La France va se rendre compte qu'elle a été injuste avec moi. J'ai déjà subi le contrecoup de la Coupe du monde 2010, mais l'Euro, c'est encore plus dur. C'est l'une des plus grandes déceptions que j'ai eues, sans aucun doute.

Un retour chez les Bleus pas exclu

Karim Benzema évoque aussi les récents scandales qui ont fait parler de lui dernièrement dans les médias. "On me critique beaucoup en France, moi, ma famille, mon entourage, mais si j'étais une mauvaise personne, mal conseillée, je n'en serais pas là aujourd'hui. Cinq années à Lyon, sept à Madrid, à gagner des titres", poursuit l'avant-centre. 

L'international français profite d'ailleurs de cet entretien avec un journal espagnol pour régler ses comptes avec Mathieu Valbuena et l'affaire de la sextape de ce dernier. "Dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qu'il s'est passé, qui connait la vérité, c'est Valbuena. Il a joué un rôle, il n'a pas dit la vérité, et tout vient de là. J'ai voulu l'aider, rien de plus, et l'histoire s'est retournée contre moi." Karim Benzema n'exclut pas un retour chez les Bleus pour autant. "S'ils me veulent, sans problème. J'aime le foot et jouer pour ma sélection."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Karim Benzema
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants