2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : la Russie en plein doute

LES ADVERSAIRES DES BLEUS (16/23) - Après les échecs lors des dernières grandes compétitions, la Russie doit profiter de l'Euro pour se relancer et commencer à préparer la Coupe du monde 2018 dont elle sera le pays hôte.

La Russie reste sur deux échecs lors de l'Euro 2012 et la Coupe du Monde 2014
La Russie reste sur deux échecs lors de l'Euro 2012 et la Coupe du Monde 2014 Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Thomas Duplan

Le contexte. À deux ans de sa coupe du monde, la Russie doit se rassurer. Éliminée dès les phases de poules de l'Euro 2012 et de la Coupe du monde 2014, elle n'a plus été séduisante depuis l'Euro 2008. D'ailleurs, la formation de Leonid Sloutski a bien failli ne pas participer à la compétition. Décevante avec Fabio Capello, la Russie a refait surface dans son groupe de qualification avec la nomination d'un nouvel entraîneur. La Russie veut renouer avec son glorieux passé mais ce ne sera probablement pas cette année.


Le groupe B. La Russie hérite d'un groupe plutôt homogène, avec l'Angleterrele Pays de Galles et la Slovaquie. Si les Anglais font figure de favoris, les Russes ont le potentiel pour rivaliser avec les deux autres nations. Ils rencontreront les Anglais le 11 juin à Marseille, puis joueront la Slovaquie à Lille le 15 juin, et enfin le Pays de Galles, le 20 juin à Toulouse.

Le parcours de qualification. La sélection de Leonid Sloutski a connu des qualifications compliquées, entrecoupée du limogeage de Fabio Capello à l'été 2015. La Russie a fini 2e de son groupe, 8 points derrière l'Autriche. Elle a d'ailleurs obtenu son ticket pour l'Euro lors de la dernière journée, obligeant la Suède à disputer les barrages. 

Artem Dzyuba a inscrit 8 buts en 8 matchs de qualifications
Artem Dzyuba a inscrit 8 buts en 8 matchs de qualifications Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Les joueurs à suivre. Depuis la retraite internationale d'Andrei Arshavin, la Russie a un peu perdu de son talent offensif. Elle peut néanmoins compter sur Artem Dzyuba, auteur de 8 buts en 8 matchs lors des qualifications. Il sera épaulé par son coéquipier au Zénith, Aleksandr Kokorin, ou encore Alan Dzagoev, co-meilleur buteur de l'Euro 2012 avec 3 buts.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Face aux Bleus. La Russie et la France se sont seulement affrontées à 5 reprise dans l'histoire. Le bilan est équilibré entre les deux nations avec deux victoires chacune et un match nul. La dernière confrontation remonte au 17 avril 2002, avec un peu reluisant 0-0 au Stade de France en match amical.

Première nation championne d'Europe

L'anecdote. L'ancêtre de la Russie, l'Union Soviétique, a remporté la première édition de l'Euro, en 1960, en ... France. L'URSS s'était imposé en finale 2-1 face à la Tchécoslovaquie en prolongations. Depuis, les Soviétiques se sont toujours inclinés en finale, en 1964, 1972 et 1988.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782175962
Euro 2016 : la Russie en plein doute
Euro 2016 : la Russie en plein doute
LES ADVERSAIRES DES BLEUS (16/23) - Après les échecs lors des dernières grandes compétitions, la Russie doit profiter de l'Euro pour se relancer et commencer à préparer la Coupe du monde 2018 dont elle sera le pays hôte.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-la-russie-doit-preparer-son-mondiam-7782175962
2016-03-04 11:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/d_5f3-FldLNHu47-nw2xLA/330v220-2/online/image/2016/0303/7782176156_000-dv2179881.jpg