1 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : l'UEFA pourrait sanctionner la Croatie et la Turquie

L'UEFA a convoqué son tribunal disciplinaire samedi 18 juin. Des incidents impliquant des supporters croates et turcs avaient gêné le bon déroulement des matchs à Nice et à Saint-Étienne.

La Croatie et la Turquie pourraient être sanctionnées pour les débordements survenus le vendredi 17 juin.
La Croatie et la Turquie pourraient être sanctionnées pour les débordements survenus le vendredi 17 juin. Crédit : Darko Bandic/AP/SIPA
Lyèce Imchal

Nouvelles violences, nouvelles sanctions. L'UEFA a réuni son tribunal disciplinaire samedi 18 juin selon l'AFP. La veille, le match République Tchèque-Croatie a été interrompu, la faute à de nouveaux débordements. Cette fois, Ce sont les Croates qui sont impliqués à Geoffroy-Guichard. 

Interruption de la rencontre, fumigènes lancés sur la pelouses par des supporters, bagarres entre fans croates et pétard jeté aux pieds d'un stadier, la liste est longue et la Croatie pourrait le payer cher. Kolinda Grabar-Kitarovic, la présidente de la Croatie n'a pas tardé à réagir, qualifiant les fautifs "d'ennemis du pays". Les mots ont été encore plus forts pour le sélectionneur croate Ante Cacic qui n'hésite pas à parler de "terroristes du sport". 

Les supporters croates avaient déjà fait parler d'eux lors des matchs de qualification pour l'Euro pour une croix gammée dessinée sur le terrain. La Croatie avait écopé d'un retrait d'un point et de deux matchs à huis clos.  Côté turc, les charges retenues sont moins sévères. Ils seront jugés pour avoir allumé des fumigènes et lancé des pétards sur la pelouse de l'Allianz Riviera, à Nice, lors du match Espagne-Turquie.

La France et l'UEFA étaient prévenus

La fédération croate de football (HNS) avait prévenu les autorités françaises ainsi que l'UEFA d'un risque de débordements en marge du match Croatie-République Tchèque. La Fédération a déclaré dans un communiqué avoir "fait tout son possible pour empêcher des incidents, et a donc averti l'UEFA et la police française de l'intention des hooligans d'interrompre la rencontre." Miroslav Markovis, un membre de la HNS chargé de la sécurité avait même annoncé avoir l'information qu'il y aurait des incidents à la 85e minute, soit une minute avant que le match soit interrompu. La Turquie et la Croatie seront jugées lundi.

SERVICE
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 UEFA Croatie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants