2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : l'Islande découvre le gratin européen

LES ADVERSAIRES DES BLEUS (4/23) - Après onze échecs en qualification, l'Islande s'est qualifiée pour la première fois de son histoire pour une phase finale d'un championnat d'Europe.

Les joueurs islandais célebrent leur victoire face au Kazakhstan le 28 mars 2015
Les joueurs islandais célebrent leur victoire face au Kazakhstan le 28 mars 2015 Crédit : STANISLAV FILIPPOV / AFP
Thomas Duplan

Le contexte. Petite île peuplée de 325 000 habitants à peine plus grande que la Corse, l'Islande sera au rendez-vous d'une phase finale d'une compétition majeure pour la première fois de son histoire. Après avoir frôlé la qualification pour la Coupe du Monde 2014 avec une défaite en barrage contre la Croatie, c'est tout un pays qui vit un moment historique. Les Islandais ont créé la surprise en qualification dans un groupe composé de la Turquie, les Pays-Bas et la République tchèque.


Le groupe F. L'Islande est donc tombée au sein du groupe F, dont le favori est le Portugal de Cristiano Ronaldo. Ses autres adversaires seront l'Autriche et la Hongrie, deux nations qui semblent abordables pour les Islandais, qui lutteront pour la 2e place du groupe. L'Islande débutera son Euro par le Portugal à Saint-Étienne le 14 juin, puis la Hongrie au Vélodrome le 18 juin, et enfin elle affrontera l'Autriche le 22 juin au Stade de France.

Le parcours en qualifications. Au sein d’un groupe pourtant très relevé avec les Pays-Bas, la Turquie et la République tchèque, les hommes de Lars Lagerbäck ont réalisé une phase de qualification remarquable (6 victoires, 1 nul, 1 défaite). Ils se sont notamment imposés par deux fois face aux Néerlandais, le grand absent de cet Euro 2016.

Solide derrière, efficace devant

Les joueurs à suivre. À 37 ans, la légende local Eidur Gudjohnsen joue encore pour sa sélection. L'ancien joueur de Barcelone et Chelsea est le meilleur buteur de l'histoire de l'Islande, avec 25 réalisations. Le pays nordique pourra aussi compter sur Gylfi Sigurðsson, le joueur de Swansea et meilleur buteur pour les Islandais lors des qualifications. L'Islande peut aussi s'appuyer sur une défense solide, avec seulement 6 buts encaissés lors des éliminatoires

Les joueurs islandais fêtent leur qualification à l'Euro
Les joueurs islandais fêtent leur qualification à l'Euro Crédit : Koen van Weel / ANP / AFP
À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

L'anecdote. Le 24 avril 1996, lors du match international de football opposant l'Islande et l'Estonie, le joueur islandais de 34 ans Arnor Gudjohnsen fut remplacé par Eidur Gudjohnsen, qui n'est autre que son fils de 17 ans à l'époque, faisant d'eux les premiers père et fils à disputer le même match international.

Face aux Bleus. Les deux nations se sont rencontrés pour la dernière fois en 2012 lors d'un match amical, pour une victoire 3-2 des Bleus. Au total, 11 rencontres ont eu lieu entre la France et l'Islande, pour 8 victoires des Bleus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Islande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781991446
Euro 2016 : l'Islande découvre le gratin européen
Euro 2016 : l'Islande découvre le gratin européen
LES ADVERSAIRES DES BLEUS (4/23) - Après onze échecs en qualification, l'Islande s'est qualifiée pour la première fois de son histoire pour une phase finale d'un championnat d'Europe.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-islande-7781991446
2016-02-22 10:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cnxPTTxVov2rr-nMj8zZ7A/330v220-2/online/image/2016/0221/7781996393_000-dv1996450.jpg