3 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 - Griezmann, Payet, Martial, Coman... Deschamps a trouvé une attaque de feu

DÉCRYPTAGE - Les dernières rencontres de l'équipe de France ont montré que Didier Deschamps avait trouvé une attaque efficace et protéiforme.

Antoine Griezmann est devenu le patron des Bleus en attaque
Antoine Griezmann est devenu le patron des Bleus en attaque Crédit : NIVIERE/SIPA
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Didier Deschamps est un entraîneur qui a l'embarras du choix des hommes et de la stratégie offensive à mettre en place en équipe de France. Pour la première fois depuis bien longtemps, un sélectionneur des Bleus dispose d'une palette d'attaquants non seulement talentueux mais impliqués et interchangeables. Malgré et même grâce à la mise à l'écart de Karim Benzema, Deschamps a maintenant une 6 joueurs prêts à s'investir quel que soit leur rôle. Même si un trio se détache, les doublures sont de niveau équivalent bien que de profils différents.

Le secteur offensif est donc riche et sans réel point faible tactique. Entre Coman, Martial et Gignac qui semblent tous les 3 voués au banc, l'équipe de France alignera un trio capable de débuter et d'assurer un gros rendement. Mais il semble bien qu'avec un Griezmann incontournable, Dimitri Payet et Olivier Giroud compléteront la triplette de départ.

Giroud et Payet se sont rendus indispensables

Il a marqué 3 buts en deux matches alors qu'une minorité agissante du public le sifflait, lui qui avait pris la place de Benzema en équipe de France selon les fans du Madrilène. Solide mentalement et soutenu par le groupe, le buteur est aujourd'hui incontournable. Habile remiseur, toujours présent dans la surface et opportuniste, Olivier Giroud est un véritable attaquant de niveau européen. Depuis l'absence de Karim Benzema, l'attaquant d'Arsenal a pris la responsabilité de l'attaque sans craquer. Bien entouré par une équipe de plus en plus joueuse, et qui apprécie la présence d'un attaquant axiale, Olivier Giroud claque but sur but et en est à 7 réalisations lors des 7 derniers matches. Le buteur des Bleus est là.

À ses côtés les techniciens se régalent et distribuent les galettes. Entre Coman, Griezmann, Martial et Payet, la qualité technique est au rendez-vous. Et le dernier cité est celui qui a tiré son épingle du jeu. Rappelé au printemps après avoir été boudé, Payet a pris les clés de la maison et a montré qu'il pouvait se rendre indispensable. Dribbleur dans les petits espaces, il est surtout extrêmement habile à la passe dans le jeu comme sur coups de pieds arrêtés. Les coups-francs de Dimitri Payet sont devenus une arme pour les Bleus, après avoir semé la terreur en Premier League. Autour de Giroud, le Réunionnais devrait donc démarrer face à la Roumanie et former un trio complété avec un joueur qui a explosé à la face de l'Europe.

Antoine Griezmann a pris les rênes de l'attaque

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Antoine Griezmann est devenu le joueur que Didier Deschamps couche en premier sur la feuille de match. Après avoir réalisé une saison XXL avec l'Atletico de Madrid, "Grizou" est devenu l'un des joueurs les plus cotés du continent. Une aubaine pour les Bleus tant son profil est rare. Rapide, il sait avaler les espaces, mais sa finesse technique le rend à l'aise dans les matches face à des équipes regroupées. Surtout, Griezmann a montré en bleu sa faculté à se jouer selon ses coéquipiers. En meneur de jeu, il rend le jeu plus fluide et l'accélère en faisant des choix rapides. Lui aussi est très bon sur coup-franc. Ses appels de balles impeccables et sa science du jeu en font un joueur protée. 

Derrière ce trio, il reste trois joueurs capables de venir donner de la percussion et de la présence offensive au jeu des Bleus. Coman a montré avec le Bayern et lors des matches de préparation que les dribbles et l'élimination étaient des armes qu'il déployait à la demande, et qui pourrait mettre à genoux des défenses déjà bien usées en fin de matches. Anthony Martial quant à lui est sans doute encore plus complet. Percussion, jeu dans les petits espaces et adresse dans la surface, c'est un couteau suisse dont Deschamps pourrait se servir en premier en sortant du banc, voire en début de match, selon le schéma adopté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Karim Benzema
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants