3 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : collectif, supporters, esprit de revanche... Comment le Portugal est arrivé en finale

ÉCLAIRAGE - Si aux yeux de certains, le Portugal ne mérite pas sa place finale, la Seleçao est tout de même en finale et peut espérer remporter son premier titre international.

Cristiano Ronaldo face à la Hongrie le 22 juin 2016
Cristiano Ronaldo face à la Hongrie le 22 juin 2016 Crédit : FRANCISCO LEONG / AFP
Selena Mihoub

Le Portugal a été vivement critiqué tout au long de son parcours jusqu'en finale de cet Euro 2016. Bien que cette équipe n'ait pas fait preuve d'un jeu extraordinaire, elle a gagné le droit de disputer la finale contre la Francesortie victorieuse d'un match malgré tout compliqué contre l'AllemagneLa Seleção est certes arrivée dans le dernier carré sans avoir gagné un match dans le temps réglementaire. En demi-finale, par contre, le Portugal s'est imposé face au Pays de Galles en 90 minutes.

Si Cristiano Ronaldo a attendu le dernier match de poule pour se réveiller, le collectif portugais dispose, en plus de sa star madrilène de 31 ans, de nombreuses qualités qui lui permettent de rêver au sacre dimanche 10 juillet (21h) sur la pelouse du Stade de France. Un succès offrirait au Portugal son premier grand titre international.

Se défaire de la Croatie n'était pas gagné

S'il est vrai que la France, à part l'Allemagne, n'a pas affronté d'équipes très dangereuses et à sa portée, le Portugal est, lui, tombé face à des équipes dont on ne pensait pas qu'il puisse se défaire. Très combative, cette équipe a démontré qu'elle ne se laisserait pas abattre par les favoris. Sa rencontre avec la Croatie en huitième de finale a donné une première indication sur les ressources de la Seleção. Les Portugais ont dû jouer une prolongation face à de vaillants Croates, considérés comme les épouvantails de la compétition, et ont dû attendre le 117ème minute pour être libérés par un but de Ricardo Quaresma. C'est dans ce type d'épreuves que les groupes se forgent.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Contre la Pologne et le Pays de Galles, le collectif a parlé

Le match contre la Pologne a été à l'image du travail de Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo se sont procurés de nombreuses occasions (19 coups-francs, 11 corners, 6 tirs cadrés) et ont pu compter sur leur gardien, Rui Patricio, pendant la séance de tirs au but.

Contre les Gallois, c'est une nouvelle fois le travail collectif qui a payé. Les Portugais, solides et bien en place défensivement, ont livré leur meilleur match du tournoi. A contrario, le Pays de Galles, moins inspiré, aura été en-deçà de ses performances précédentes. Encore une fois, les hommes de Fernando Santos ont su se créer de nombreuses occasions (12 coups-francs et 6 tirs cadrés). En affrontant, et en battant, des adversaires pourtant redoutables, le Portugal a su trouver ses repères et développer un jeu de plus en plus efficace.

Un Euro 2004 qui n'a toujours pas été digéré

Si les Portugais ont fait preuve d'autant de persévérance, c'est très certainement parce que l'Euro 2004 a laissé des séquelles à toute une nation. Alors que le Portugal était le pays hôte, la Grèce, outsider absolu, est venu soulever le trophée continental en s'imposant face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo, déjà présent en sélection.

Cette désillusion a profondément marqué celui qui est depuis devenu le capitaine du Portugal. Il ne manque qu'un trophée international à l'attaquant du Real Madrid pour compléter un palmarès déjà bien fourni. Une victoire en Championnat d'Europe des nations lui donnerait également un avantage dans son duel à distance contre Lionel Messi. S'il a remporté la médaille d'or aux Jeux Olympiques 2008, l'Argentin n'a jamais rien gagné avec sa sélection - il a perdu 3 finales de Copa America, l'équivalent sud-américain de l'Euro, et 1 finale de Coupe du monde.

Des supporters à la hauteur

Pas moins de 1,6 million de Portugais répartis dans toute la France ont supporté leur équipe et ont répondu présent dans les stades aux quatre coins de l'Hexagone mais aussi dans les bars et les rues. Des milliers de Portugais venus tout droit du Portugal ont également fait le déplacement pour pouvoir supporter leur équipe et donner de la voix dans les stades.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Portugal Cristiano Ronaldo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784021848
Euro 2016 : collectif, supporters, esprit de revanche... Comment le Portugal est arrivé en finale
Euro 2016 : collectif, supporters, esprit de revanche... Comment le Portugal est arrivé en finale
ÉCLAIRAGE - Si aux yeux de certains, le Portugal ne mérite pas sa place finale, la Seleçao est tout de même en finale et peut espérer remporter son premier titre international.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-collectif-supporters-esprit-de-revanche-comment-le-portugal-est-arrive-en-finale-7784021848
2016-07-09 11:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F3J7RgbcugfwNmBk0VXoaQ/330v220-2/online/image/2016/0630/7783914533_cristiano-ronaldo-face-a-la-hongrie-le-22-juin-2016.jpg