1 min de lecture Décès

Décès de Robert Herbin : "Il parlait peu mais il parlait bien", dit Jean-Michel Larqué

INVITÉ RTL - Très ému par la disparition du légendaire entraîneur de Saint-Etienne, l'ancien capitaine des Verts décrypte les qualités du "Sphynx".

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Décès de Robert Herbin : "Il parlait peu mais il parlait bien", raconte Jean-Michel Larqué Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP | Crédit Média : Christelle Rebière | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Gregory Fortune

Ancien joueur à la tignasse rousse devenu entraîneur de la mythique épopée européenne de Saint-Etienne en 1976, Robert Herbin est décédé lundi 28 avril à l'âge de 81 ans, a associé son destin à celui des Verts. Il était hospitalisé depuis six jours pour de sérieuses insuffisances cardiaques et pulmonaires.

Parmi les nombreux témoignages pour le "Sphynx", celui de Jean-Michel Larqué (72 ans), ancien capitaine des Verts de cette époque, très ému par la disparition de celui qui est né et mort à Saint-Etienne. "De Robby, j'ai plein d'images (...) Je l'ai connu comme joueur, je l'ai connu ensuite comme entraîneur, il a été évidemment un coéquipier et un leader que je n'oublie pas"

"Il avait une approche différente, a ensuite souligné l'ancien compère de Thierry Rolland à la télévision (...) Il avait mesuré l'importance de la dimension athlétique dans le football moderne et c'est vrai qu'on travaillait beaucoup, beaucoup. Sachez quand même que nous redoutions les séances du mardi matin (...) On en bavait, on ne voyait pas beaucoup le ballon, mais on savait que si on faisait ça c'était pour notre bien, pour le bien du club et de l'équipe".

Robby c'était la sérénité, l'impassibilité

Jean-Michel Larqué
Partager la citation

Quant aux discours, ils "étaient courts" mais "précis", confie Jean-Michel Larqué. "Chacun savait ce qu'il avait à faire. Nous avions une stratégie bien en place, et quels que soient les joueurs qui entraient ou qui sortaient, elle était toujours appliquée. Il parlait peu Robby mais il parlait bien. Le talent ne se mesure pas à la longueur d'un discours mais à la qualité du message qui passe".

À lire aussi
Jean-Claude Hamel, ancien président de l'AJ Auxerre décès
Jean-Claude Hamel, ancien président de l'AJ Auxerre, est mort à l'âge de 91 ans

"Et puis moi ce que je retiens de Robby, c'est son visage, poursuit Jean-Michel Larqué (...) Robby c'était la sérénité, l'impassibilité et jamais un mot plus haut que l'autre, ni dans la victoire, ni dans la défaite. Il nous manque". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès AS Saint-Etienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants