1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. CAN 2022 : ferveur populaire immense au Cameroun, qui croit dur en la victoire
2 min de lecture

CAN 2022 : ferveur populaire immense au Cameroun, qui croit dur en la victoire

REPORTAGE - La Coupe d’Afrique des nations offre un mois de fête à un pays qui respire le football. Ici la victoire finale des "Lions Indomptables" est sur toutes les lèvres.

Camerounaises et Camerounais célèbrent une victoire de leur équipe de football le 13 janvier 2022 à Douala
Camerounaises et Camerounais célèbrent une victoire de leur équipe de football le 13 janvier 2022 à Douala
Crédit : Charly TRIBALLEAU / AFP
Correspondants RTL à l'étranger - édité par Gregory Fortune

Jeudi 20 janvier, RTL vous emmène au Cameroun, au cœur de la Coupe d’Afrique des nations de football. La compétition a démarré depuis 10 jours, et jusqu'au dimanche 6 février elle offre un mois de fête à ce pays d’Afrique équatoriale. Toute la population est derrière son équipe nationale. À Yaoundé, la capitale politique, la ferveur populaire est immense, et même si les stades ne sont pas remplis, ça se sent : le Cameroun est un pays qui respire le football.

Ici la victoire finale des "Lions Indomptables" est sur toutes les lèvres. Etienne, l'un de leurs plus fervents supporters, est sûr de lui : "Je le dis à haute et intelligible voix, nous allons gagner cette CAN. C’est dans la poche". Il faut dire que le Cameroun joue à domicile et a derrière lui tout un peuple. À Yaoundé, les conversations tournent autour de l’évènement. Les fans brandissent des drapeaux, les vuvuzelas résonnent. 

"C’est une fierté, lance un autre Camerounais. La CAN, c’est pas une petite chose, c’est une fête très très très grandiose. Le football au Cameroun, c’est comme un dieu. Les Camerounais adorent le football et les Camerounais adorent leur équipe nationale". 

Pourquoi les stades ne sont-ils pas pleins ?

Pourtant partout dans le pays les stades n’affichent pas complet. Le gouvernement du président Paul Biya est passé d’un protocole Covid très strict à une opération d’incitation pour remplir les gradins. Parmi les mesures prises, la fermeture des entreprises et des écoles après 14h les jours de matches. 

À lire aussi

Alors pour quelles raisons les stades ne sont pas pleins ? Sur place, la rancœur envers le président en place depuis 40 ans est évoquée. Gilles est un supporter des Lions. "Les gens ne veulent pas venir au stade parce qu’il y a désamour". Le prix des places est une autre raison dans ce pays où la pauvreté touche 40% de la population selon la Banque mondiale, ainsi que l’insécurité dans les villes de l’Ouest du pays. 

Mais à Yaoundé, les supporters se consolent en se rendant dans les fan zones. Sandrine tient un stand dans l’une d’entre elles. "Tous les jours il y a beaucoup d’affluence, tout le monde trouve son compte, il y a à manger, il y a à boire. Les gens voient le match dans l’ambiance ". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/