1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Barça-PSG : endetté, le FC Barcelone peut-il conserver Messi ?
1 min de lecture

Barça-PSG : endetté, le FC Barcelone peut-il conserver Messi ?

ÉCLAIRAGE - La dette du club catalan a explosé ces dernières années mais aucun des candidats à la présidence n'ose aborder le sujet de Lionel Messi et son énorme salaire.

Lionel Messi, avec le maillot du FC Barcelone
Lionel Messi, avec le maillot du FC Barcelone
Crédit : LLUIS GENE / AFP
Barça-PSG : endetté, le FC Barcelone peut-il conserver Messi ?
02:46
Philippe Sanfourche - édité par Gaétan Trillat

Quatre ans après la remontada qui avait permis au Barça d'éliminer Paris, les deux clubs se retrouvent en huitièmes de finale de la Ligue des champions ce mardi 16 février. Depuis, les choses ont beaucoup changé et le Barça a traversé une crise sportive, avec des éliminations successives contre la Roma, Liverpool et le Bayern (8-2, l'été dernier).

Mais le club catalan subit aussi une crise financière qui pourrait être plus grave à long terme. Le Barça est dans le rouge comme jamais. En 2017, il avait déjà 247 millions d'euros de dettes, mais avec plus de 700 millions de rentrées chaque saison. Le problème, c’est que les recettes ont stagné tandis que la dette a explosé à hauteur d’un 1,1 milliard d’euros.

Ce surendettement a coûté sa tête au président Josep Bartomeu, parti en octobre dernier. Lorsque Neymar a quitté les Blaugrana à l’été 2017 pour rejoindre le PSG, il avait été pris de panique en faisant signer un contrat mirobolant à Lionel Messi, 74 millions d’euros net par an. En ajoutant les transferts onéreux de Dembélé et Griezmann, la masse salariale engloutit aujourd’hui les trois quarts du budget de fonctionnement du club. C’est intenable.

Le sujet actuel, c’est Lionel Messi. Les 110.000 socios vont élire leur nouveau président le 7 mars trois jours avant le match retour face à Paris. Sur les trois candidats, aucun n’ose appeler au départ de l'Argentin mais ils savent tous que c’est sans doute la seule option viable. Si Barcelone arrive en cessation de paiement, il faudra ouvrir le capital à des investisseurs privés qui en rêvent. Mais pour les socios, ce serait comme vendre son âme au diable. Autrement dit, le Barça joue clairement son identité dans les mois qui viennent.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/