2 min de lecture Sondage

Arbitrage dans le football : les Français ouverts à d'autres innovations

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte samedi 12 octobre sur l'arbitrage dans le football.

L'arbitre anglais Anthony Taylor regarde des images du match PSG-Real le 18 septembre 2019
L'arbitre anglais Anthony Taylor regarde des images du match PSG-Real le 18 septembre 2019 Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

79% des Françaises et des Français et 81% des amatrices et des amateurs de football estiment que les arbitres français sont bons ou très bons. Garants de l'esprit sportif, honnêtes, justes et injustement critiqués : les Français reconnaissent de nombreuses qualités à leurs arbitres.

Après la VAR, le grand public et les passionnés sont ouverts à d’autres innovations pour améliorer l’arbitrage. La perception du rôle d’arbitre est si bonne que 59% des Français et 70% des amateurs de football encourageraient leur enfant à le devenir s’il le désirait.

Voici les principaux enseignements du dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama. L'enquête a été réalisée sur internet les mercredi 9 et jeudi 10 octobre auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 413 amateurs de football, selon la méthode des quotas.

1. Une bonne image sans enthousiasme

Les résultats de notre sondage devraient donner du baume au cœur des arbitres, souvent au centre de polémiques : 79% des Français et même 81% des amateurs de football considèrent qu'ils sont bons. L’enthousiasme n’est toutefois pas de mise. Ils ne sont en effet que 9% et 13% à les trouver très bons.

Les arbitres français ont une bonne image
Les arbitres français ont une bonne image Crédit : Odoxa pour RTL et groupama

2. Honnêtes, justes, injustement critiqués

À lire aussi
Kylian Mbappé au Parc des Princes le 6 novembre 2019 sondage
Ballon d'Or 2019 : les Français votent Mbappé devant Griezmann, Messi et Ronaldo

Français ou amateurs de football, tous reconnaissent des grandes qualités aux arbitres de football français. D’abord, son objectivité n’est pas remise en cause alors que bons nombres de supporters n’hésitent pas à accuser l’arbitre d’être acheté par l’adversaire lorsqu’une décision ne leur convient pas. Selon les Français, les arbitres sont honnêtes (71%), justes (70%) et neutres (68%).

On leur reproche aussi d’être trop rigides et ne pas faire preuve de psychologie dans la gestion du match. Pour 60% des Français, c’est faux, les arbitres ne sont pas trop rigides. Résultats, les trois-quarts des Français et des amateurs de football estiment que les arbitres jouent bien leur rôle de garants de l’esprit sportif (75%). Et finalement, les Français affirment qu’ils sont injustement critiqués (69%).

Les arbitres jugés honnêtes, justes et injustement critiqués
Les arbitres jugés honnêtes, justes et injustement critiqués Crédit : Odoxa pour RTL et groupama

3. Une demande d'innovations

Avant et tout au long de l’instauration de l’assistance vidéo, les Français l’ont toujours approuvé à plus de 80%. Dans notre sondage réalisé en septembre, 79% d’entre eux considéraient que le VAR permettait de réduire significativement les erreurs d’arbitrage.

Trois semaines plus tard, les sondés sont ouverts à d’autres innovations ou changements de règle pour rendre l'arbitrage encore plus efficace. La plus approuvée est l’instauration d’expulsions temporaires comme c’est le cas dans le rugby ou le handball. 84% des Français et des amateurs de football estiment que c’est une bonne idée.

Les trois-quarts approuveraient aussi l’idée de sanctionner plus sévèrement lorsqu’un joueur se plaint d’une décision. L’idée d’équiper les arbitres de micros audibles par les téléspectateurs est aussi soutenue par les trois-quarts des sondés. Ils sont aussi majoritairement ouverts (63% et 57%) à l’idée de nommer deux arbitres de champs (un par moitié de terrain).

Arbitrage : une demande d'innovations
Arbitrage : une demande d'innovations Crédit : Odoxa pour RTL et groupama

4. Les enfants encouragés

Insultés et parfois victimes d’agressions dans les divisions inférieures, les arbitres prennent parfois des risques à exercer leur métier. Mais ces menaces ne refroidissent pas les Français lorsque l’on évoque leur propre progéniture.

Si leur enfant émettait le souhait de devenir arbitre de football, 59% des Français et même 70% des amateurs de football l’y encourageraient. Ils seraient 33% et 28% à chercher à l’en dissuader et seulement 6% et 2% interdiraient à leur enfant de jouer ce rôle.

Arbitrage : les enfants encouragés
Arbitrage : les enfants encouragés Crédit : Odoxa pour RTL et groupama
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Arbitrage LFP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants