2 min de lecture Voile

Trophée Jules Verne : Cammas fait demi-tour, Coville file à plus de 30 nœuds

Après trois jours de mer, le "Maxi Edmond de Rothschild" a décidé de faire demi tour après un choc avec un Ofni. En revanche, le "Sodebo Ultim 3" de Thomas Coville avance à vive allure.

Le "Maxi Edmond de Rothschild" en juin 2020
Le "Maxi Edmond de Rothschild" en juin 2020 Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

La tentative de record du Trophée Jules Verne est déjà terminée pour l’équipage du "Maxi Edmond de Rothschild". Le grand trimaran de 32 mètres a percuté un objet flottant non identifié (Ofni), jeudi 26 novembre, alors qu’il glissait à plus de 30 nœuds entre les Açores et Madère.

Selon Franck Cammas, le choc a été violent au niveau du safran de flotteur bâbord. L’équipage, en accord avec le directeur de l’écurie Cyril Dardashti, a pris la décision vendredi 27 novembre d’interrompre sa route et de rentrer vers Lorient, le port d’attache. 

"La décision de faire demi-tour n’a vraiment pas été facile à prendre, confie Cyril Dardashti. Elle a été mûrement réfléchie. Faire demi-tour aujourd’hui nous permet de revenir rapidement vers notre base technique et de réparer pour nous remettre très vite en stand-by, pour repartir cet hiver à la conquête du Trophée Jules Verne".

"Sodebo Ultim 3" en avance sur "Idec Sport"

Franck Cammas, Charles Caudrelier et les autres membres de l’équipage du "Maxi Edmond de Rothschild" s’étaient élancés dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 novembre de Ouessant, quelques minutes après le "Sodebo Ultim 3" de Thomas Coville.

À lire aussi
Louis Burton, skipper de "Bureau Vallée 2", 2e du Vendée Globe 14 janvier 2021 Vendée Globe
Vendée Globe : l'incroyable remontée de Louis Burton, 2e derrière Charlie Dalin

Samedi 28 novembre, au petit matin du quatrième jour, ce dernier continue sa descente de l’Atlantique Nord. Il a été flashé à 30 nœuds à une quarantaine de milles à l’ouest de l’archipel du Cap Vert. 

Depuis la veille, "Sodebo Ultim 3" évolue dans un régime d’alizés qui, après 48 premières heures humides, permettent à l’équipage de souffler un peu. Tout en restant concentré sur la bonne marche du bateau, il est de 230 milles sur le tableau de marche de "Idec Sport", détenteur du Trophée Jules Verne. 

40 jours 23 heures et 30 minutes

Le temps à battre est de 40 jours 23 heures et 30 minutes, record détenu depuis janvier 2017 par Francis Joyon. Pour battre ce record, l’équipage devra être de retour au large de Brest avant le 5 janvier 2021 à 2h25.

Le Trophée Jules Verne, tour du monde en équipage et sans escale existe depuis 1993. Le premier détenteur du record a été Bruno Peyron, en 79 jours et 6 heures. Depuis, il a été battu huit fois. Avant Joyon, Loïck Peyron, Franck Cammas, Olivier de Kersauzon, Peter Blake et Robin Knox-Johnston avaient inscrits leur nom au palmarès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Jules Verne Vidéo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants