1 min de lecture Sports nautiques

Transat Jacques Vabre 2019 : "Je mérite ma place", dit Basile Bourgnon

C'est au Havre, ce dimanche 27 octobre, que s'élancera la Transat Jacques Vabre 2020, course mythique en duo. Basile Bourgnon est un des concurrents.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Transat Jacques Vabre 2020 : "Je mérite ma place", dit Basile Bourgnon Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi Journaliste RTL

En digne héritier de son père et génie de la voile Laurent Bourgnon, disparu en mer en 2015, Basile Bourgnon prend le large à son tour en participant à la Transat Jacques Vabre 2019, qui prendra le départ ce dimanche 27 octobre. Un départ qui l'impatiente. "A deux jours du départ, on est pressés, le bateau, un Class40, est prêt. Avec Emmanuel (Le Roch, ndlr), ça fait un moment qu'on se prépare. On a vraiment hâte de quitter les Terriens et de prendre la mer". 

A 17 ans et 5 mois, Basile Bourgnon, tout juste bachelier, est le benjamin de la course, toutes éditions confondues. "C'est vrai qu'on n'a pas vu beaucoup de skippers de 17 ans. Il m'a même fallu une autorisation parentale. Pour moi, c'est naturel parce que je mérite ma place comme tout le monde sur ce plan d'eau. On a beaucoup travaillé avec Emmanuel".

Mais cette autorisation parentale n'a pas suffi. Basile Bourgnon explique qu'il a dû participer à d'autres courses avant la Transat Jacques Vabre pour confirmer son niveau auprès de la direction de la transatlantique.

Mon papa, c'est la bonne étoile de la course

Basile Bourgnon
Partager la citation

"A J-2, mes pensées sont presque déjà dans la course", déclare-t-il tout en avouant avoir une pensée pour son père : "Mon papa, c'est la bonne étoile de la course, on part confiants sur l'eau, on sait qu'on est protégés, on n'a pas de souci à se faire là-dessus". 

À lire aussi
Charles Caudrelier, Yann Riou et Franck Cammas voile
Franck Cammas et Charles Caudrelier remportent la "Brest Atlantiques"

Face à son partenaire Emmanuel Le Roch, 47 ans, la cohabitation n'est pas difficile malgré les 30 ans d'écart. Basile Bourgnon constate que, malgré la différence d'âge, les deux hommes sont "finalement assez proches" : "C'est bien d'apporter la sagesse qu'a Manu et son expérience, et moi la fougue et l'excitation sur un bateau. Ça fait un bon duo."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports nautiques Voile Transat Jacques Vabre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants