1 min de lecture Cyclisme

Tour de France : le jour où Louison Bobet a mis fin à sa carrière dans l'Iseran

CHRONIQUE - Durant toute la durée du Tour de France, du 6 au 28 juillet, retrouvez chaque matin à 7h30 "Fenêtre sur Tour", l'échappée radiophonique d'un écrivain qui aime la parole et le vélo, Christian Laborde.

Micro RTL générique Fenêtre sur tour Christian Laborde iTunes RSS
>
Tour de France : le jour où Louison Bobet a mis fin à sa carrière dans l'Iseran Crédit Image : AFP | Crédit Média : Christian Laborde | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Pour la septième année consécutive, Christian Laborde revient sur RTL durant le Tour de France. Retrouvez chaque jour le récit par un amoureux de la Grande Boucle d'une aventure humaine hors du commun, un hommage vibrant aux coureurs toutes générations confondues.

Vendredi 26 juillet, à l'occasion de la 19e étape, Saint-Jean-de-Maurienne - Tignes, l'écrivain se penche sur le col de l'Iseran, point culminant de cette 106e édition avec ses 2.770 m au sommet. "Le Tour de France découvre le col de l'Iseran en 1938 et c'est Félicien Vervaecke, 2e au général à Paris derrière Gino Bartali qui franchit le sommet en tête. En 1939, il est escaladé contre-la-montre et c'est Sylvère Maes qui effectue le meilleur temps, remporte l'étape et le Tour".

"Le 14 juillet 1959, poursuit Christian Laborde, l'Autrichien Adolf Christian franchit en tête le sommet de l'Iseran. Mais ce n'est point ce que l'on retient. Une page glorieuse de l'histoire du Tour se tourne : Louison Bobet descend de son vélo et met fin à sa carrière de champion". Ni n'importe quand, ni n'importe où.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France Fenêtre sur Tour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants