2 min de lecture Cyclisme

Tour de France : pour Jalabert, l'équipe d'Alaphilippe a commis une "faute bête"

ANALYSE - Le consultant cyclisme de RTL pense que Julian Alaphilippe "va se ressaisir" après la perte du maillot jaune pour avoir pris un bidon d'eau dans le final de la 5e étape.

Julian Alaphilippe sur le Tour de France le 2 septembre 2020
Julian Alaphilippe sur le Tour de France le 2 septembre 2020 Crédit : Thibault Camus / AFP / POOL
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Maillot jaune depuis sa victoire à Nice lors de la 2e étape, dimanche 30 août, après avoir déjà porté la tunique dorée durant 14 jours l'an passé, Julian Alaphilippe pouvait espérer rester leader du Tour de France au moins jusqu'à l'entrée dans les Pyrénées. Mais le règlement et les commissaires de course sont impitoyables : pour avoir pris un bidon d'eau dans les 20 derniers km de la 5e étape, le Français a écopé de 20 secondes de pénalité. Le voilà 16e du classement général.
Peut-il désormais rebondir ? "Julian est en forme, ça on le sait, on s'en est rendu compte depuis le départ du Tour, souligne Laurent Jalabert. Il a pris un gros coup sur le casque (...) Bien sûr, c'est une faute, bien sûr il faut appliquer le règlement. Mais sur le coup, on peut l'imaginer, la déception est énorme, l’écœurement même".

"La première réaction (d'Alaphilippe, ndlr) était juste, poursuit le consultant RTL : 'Bon et bien demain je laisse filer'. Maintenant, je crois aussi que Julian est un garçon qui a du caractère. Il a suffisamment d'amour propre pour dire : 'Bon, vous m'avez sanctionné, et bien vous allez voir ce que vous allez voir maintenant, je vais remettre le couvert'".

Comment peut-on imaginer perdre le maillot de cette façon, avec une faute aussi bête ?

Laurent Jalabert
Partager la citation

"Comment peut-on imaginer perdre le maillot de cette façon, avec une faute aussi bête ?, interroge encore l'ancien coureur. Rendez-vous compte, moi ça fait 18 ans que j'ai arrêté la compétition au niveau professionnel, c'était déjà comme ça le règlement : jusqu'à 20 km de l'arrivée on avait le droit de se ravitailler mais à partir de là c'était terminé, sauf cas exceptionnel".

"On a forcément beaucoup de rancœur quand on perd un maillot jaune de cette façon, conclut 'Jaja'. Le sursaut d'orgueil, il est nécessaire. C'est la marque des champions. Il doit se ressaisir et je pense qu'il va le faire". Jeudi 3 septembre, il en aura une première occasion sur les pentes menant au Mont Aigoual.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants