3 min de lecture Ski freeride

Swatch Skiers Cup : les Européens prennent de l'avance avec l'épreuve de backcountry slopestyle

La compétition qui a lieu à Zermatt en Suisse voit l'équipe Europe se démarquer avec un score de 10-8.

Nicolas Vuignier à la Swatch Skiers Cup 2015
Nicolas Vuignier à la Swatch Skiers Cup 2015 Crédit : J. Bernard / swatchskierscup.com
Océane Ciuni
Océane Ciuni
Journaliste - Chef de service de la rédaction numérique RTL

La première étape de la Swatch Skiers Cup, compétition de freeride qui oppose deux équipes, d'un côté les Américains et de l'autre les Européens, a eu lieu ce mercredi 25 février à Zermatt en Suisse. Un soleil et des conditions d'enneigement parfaits auront permis aux skieurs de la "team Europe" de prendre un peu d'avance (10-8) dans cette épreuve de backcountry slopestyle (l'action de réaliser des figures aussi impressionnantes que possible en pleine montagne). 



Trois juges se sont installés en bas du Cervin pour observer les duels de skieurs. Chaque Européen s'est confronté à l'un des riders de la "team america" sur le long parcours de backcountry slopestyle, soit environ 600 mètres de dénivelé. Arnaud Kugener est le "shaper" de la compétition, soit celui qui décide en amont quel est le meilleur endroit pour faire concourir les skieurs. Enneigement, emplacement des kickers (tremplins), qualité des réceptions, ancien skieur professionnel, Arnaud excelle dans son domaine et a su gagner la confiance des meilleurs mondiaux. "Je fais tout au visuel et au ressenti, le plus dur cette année était de trouver l'endroit et l'emplacement des kickers, il ne faut surtout pas que l'on puisse tomber sur un caillou. Les conditions ont beaucoup changé entre mon premier repérage et le jour de la compétition", explique-t-il à la fin de la compétition. Un travail colossal, qui demande 40 minutes de marche uniquement pour atteindre le lieu de la compétition et des journées intenses de travail. Avant le jour J, les skieurs peuvent venir repérer les lieux afin de définir quelle ligne ils vont choisir et prendre le moins de risques possibles. 

"J'ai vraiment apprécié la diversité des choix des skieurs en terme de lignes, même si beaucoup ont tenté de prendre les 4 kickers pour marquer le maximum de points", raconte Arnaud Kugener. Côté impressionnant, le choix de kicker du Canadien Rory Bushfield fut largement remarqué, ainsi que le backflip du Suédois Sverre Liliequist, sur le même kicker lors de son deuxième run (passage) : "On a l'impression qu'il n'allait jamais atterrir", raconte Arnaud impressionné. Le très jeune Logan Pehota, à peine 20 ans, jouait dans la "team america" et a offert au public un très beau switch 180 (une rotation dans le sens inverse) sur la cliff (falaise). 

Excessivement physique, la Swatch Skiers Cup, mise surtout sur l'esprit d'équipe. Les Français Sam Favret et Loïc Collomb-Patton ont dû remplacer Richard Permin et Sven Kueenle, blessés sans gravité lors de leur premier passage. "Je suis épuisé, il faut l'avouer, 3 descentes pour un seul skieur, c'est pas mal", confiera Sam Favret avec le sourire, à la fin de l'épreuve. C'est finalement la team Europe qui remporte cette première manche avec un score serré de 10-8. Ce jeudi 26 février, c'est l'épreuve de "big mountain" (pure freeride) qui départagera les deux équipes. 

À lire aussi
Chamonix : elle survit à une chute de 300 mètres sur un glacier Chamonix
Chamonix : elle survit à une chute de 300 mètres sur un glacier

La Swatch Skiers Cup 2015 est dédiée à la mémoire de JP Auclair, skieur émérite, qui avait notamment permis à l'équipe américaine de gagner l'année dernière. Décédé dans une avalanche au Chili, il avait laissé la planète free-ski en deuil, les hommages ne cessant d'affluer sur les réseaux sociaux.

Les meilleurs moment de la Swatch Skiers Cup lors de l'édition 2014 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ski freeride Ski freestyle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants