3 min de lecture Coronavirus

Sport professionnel : salaires, transferts, sponsors... Les Français veulent du changement

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte dimanche 26 avril sur les changements attendus par les Français et les amateurs de sport une fois l'épidémie de coronavirus passée.

Neymar, Mbappé et les Parisiens au Parc des Princes
Neymar, Mbappé et les Parisiens au Parc des Princes Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Du changement, en profondeur ou en partie. Voilà ce que souhaitent près de 8 Français sur 10 (79%) dans le sport professionnel, stoppé net par l'épidémie de coronavirus qui touche la planète depuis des semaines. 

Les sondés réclament notamment plus de solidarité avec les amateurs et le monde associatif (90%), une baisse du montant des transferts des joueurs (89%) et de leurs salaires (88%) ou encore la limitation de la place des sponsors (62%).

Cela dit, ils sont très peu à croire que l'un de ces points puissent évoluer lorsque les compétitions reprendront. Voici les principaux enseignements de la dernière enquête réalisée par Odoxa pour RTL et Groupama. 

Le sondage a été réalisé sur internet les mercredi 22 et jeudi 23 avril 2020 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes âgées de 18 ans et plus parmi lesquelles 501 amateurs de sport, selon la méthode des quotas. Découvrez le détail ci-dessous.

1. Le sport doit profiter de la crise sanitaire pour changer

À lire aussi
Jean-Michel Aulas à Décines-Charpieu le 15 octobre 2019 coronavirus
Arrêt de la Ligue 1 : Maracineanu "n'a pas pris la dimension du sujet", affirme Aulas sur RTL

Et si les acteurs du sport profitaient du confinement et de l’arrêt des compétitions pour changer le fonctionnement de leur modèle ? Les Français le souhaitent massivement. 79% d’entre eux pensent que c’est l’occasion idéale pour évoluer.

Ils sont même 44% à nous confier qu’ils attendent un changement en profondeur. Les amateurs de sport en sont encore plus convaincus. 85% d’entre eux veulent du changement dont 44% en profondeur.

Le sport doit profiter de la crise sanitaire pour changer
Le sport doit profiter de la crise sanitaire pour changer Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

2. Solidarité, transferts, des salaires... : les Français adhèrent à tous les changements

Compte-tenu de l’ampleur des résultats de notre sondage, les acteurs du sport auraient bien tort de faire la sourde-oreille, au risque de se couper de leur public. D’autant que Français et amateurs de sport sont parfaitement en ligne sur leurs exigences.

Ils sont ainsi 90% et 91% à attendre davantage de solidarité entre le sport professionnel, amateur et associatif. De même, 89% des Français et amateurs de sport souhaitent une baisse des montants des transferts des joueurs, et 88% des Français et 85% des amateurs de sport veulent que les salaires des sportifs diminuent.

D’autres changements sont attendus par la majorité d’entre eux : 63% des Français et 61% des amateurs de sport veulent un allègement des calendriers et du nombre de compétitions. Enfin, ils sont respectivement 62% et 59% à souhaiter que la place des sponsors soit limitée.

Solidarité, transferts, des salaires... : les Français adhèrent à tous les changements
Solidarité, transferts, des salaires... : les Français adhèrent à tous les changements Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

3. … mais ils ne croient pas que ces changements se produiront

Les Français ont beau les souhaiter, loin d’eux l’attente des lendemains qui chantent. Ils pensent que tous les changements qu’ils souhaitent massivement ne se produiront pas. Rares sont ceux à se dire optimistes : ils sont systématiquement mois d’un sur quatre. 74% des Français et 69% des amateurs de sport estiment ainsi qu’il n’y aura pas plus de solidarité ente sport professionnel et amateur après la crise. Ils sont 76% et 72% à penser que les calendriers ne seront pas allégés.

Alors que les spécialistes pronostiquent des difficultés économiques qui feront baisser les montants investis par les clubs pour recruter et payer leurs joueurs, 80% des Français et 75% des amateurs de sport déclarent ne pas s’attendre à ce que les montants des transferts
baissent, et 81% et 76% au sujet des salaires des joueurs. Enfin, 84% des Français et 81% des amateurs de sport jugent que la place des sponsors ne sera pas limitée à l’avenir.

... mais ils ne croient pas que ces changements se produiront
... mais ils ne croient pas que ces changements se produiront Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

4. Les joueurs doivent accepter les baisses de salaires

L’arrêt des compétitions et le report des distributions de droits télé obligent les clubs à demander un effort à leurs joueurs. Qu’elles soient négociées au niveau des Ligues ou des clubs, les discussions sur les baisses de salaires se multiplient partout en France et en Europe.

Qu’en pensent les Français ? Ils ne font aucun cadeau aux joueurs, qu’ils jugent trop payés.
Pour eux, il n’y a aucun débat : les joueurs doivent accepter de réduire leurs émoluments. 91% des Français et 93% des amateurs de sport le pensent. 

Les joueurs doivent accepter les baisses de salaires
Les joueurs doivent accepter les baisses de salaires Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Sondage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants