1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Rugby : pourquoi l’annulation d’un match de coupe d'Europe crée la polémique
2 min de lecture

Rugby : pourquoi l’annulation d’un match de coupe d'Europe crée la polémique

La polémique enfle considérablement depuis l'annonce de l'annulation vendredi de la rencontre Toulouse-Cardiff en coupe d'Europe en raison d'une dizaine de cas de coronavirus dans les rangs toulousains.

Le président de la LNR, René Bouscatel, estime que la Coupe d'Europe est "faussée et décrédibilisée"
Le président de la LNR, René Bouscatel, estime que la Coupe d'Europe est "faussée et décrédibilisée"
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Romain Giraud & AFP

Le rugby français crie à l'injustice après l'annulation vendredi par l'organisateur de la Coupe d'Europe, du match Toulouse-Cardiff en raison de contaminations à la Covid-19 dans les rangs toulousains. Pourtant, le tenant du titre, déclaré perdant 28-0 sur tapis vert, s'estimait en mesure de jouer malgré la dizaine de contaminations.

Furieux, le président du Stade toulousain Didier Lacroix a dénoncé dans une longue prise de parole une décision "complètement inacceptable" qui "remet en cause la crédibilité du mode de fonctionnement de l'EPCR (European Professionnal Club Rugby)", l'instance organisatrice des compétitions continentales. 

De son côté, le président de la Ligue nationale de rugby, René Bouscatel, a dénoncé une Coupe d'Europe "faussée et décrédibilisée" :"Le règlement, c'est qu'on applique les règles du pays du club qui reçoit. Ce match se jouant en France, c'est l'application de la réglementation sanitaire française (...) Si ce match avait été un match de Top 14, il se jouait", a-t-il ajouté.

Selon le protocole sanitaire français, un club doit disposer de 23 joueurs, dont au moins six première ligne et quinze professionnels, afin qu'un match puisse se tenir.  Des critères remplis par le club haut-garonnais, selon le XV de départ dévoilé sur ses réseaux sociaux avant même l'horaire imparti. Le quintuple champion d'Europe, le club le plus titré de l'histoire de la compétition, n'a donc plus son destin entre les mains jusqu'à l'issue dimanche de la 4e et dernière journée de la phase de groupes.

À lire aussi

L'EPCR a justifié son choix d'annuler le match par "un nombre significatif de résultats positifs" au coronavirus dans l'effectif toulousain et un "risque de contamination supplémentaire ayant été jugé trop important".

L'affaire devrait être portée devant les tribunaux

Les joueurs de Toulouse ont réagi dans un communiqué. Affirmant leur "colère", ils estiment que "l'EPCR se moque des règles" et que l'instance les "condamne à une défaite sur tapis vert sans raison valable et recevable. L'injustice qui nous habite est à la hauteur de notre frustration", disent-ils. 

De con côté, Didier Lacroix affirme que "cette décision est attaquable juridiquement, non pas pour des raisons sportives, parce que le mal est déjà fait, mais pour des raisons économiques. Et parce qu'il y a un manque de respect total." En effet, le club devait disputer ses deux premiers matches à guichets fermés. 

Un autre club français, Bordeaux-Bègles, a été déclaré perdant 28-0 sur tapis vert après l'annulation vendredi de sa rencontre prévue le lendemain à Leicester, pour les mêmes raisons. Une décision moins pénalisante pour l'UBB, déjà mathématiquement qualifiée pour les huitièmes de finale de la compétition.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/