2 min de lecture Route du Rhum

Route du Rhum : la 7ème devrait être la bonne pour Loïck Peyron

Le skipper de "Banque Populaire VII" attendu en Guadeloupe en milieu de nuit prochaine sera accueilli par Armel Le Cléach.

Armel le Cléach qui montre la ligne d'arrivée
Armel le Cléach qui montre la ligne d'arrivée Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Sauf avarie majeure ou casse de dernière minute, Loïck Peyron en approche de la Guadeloupe ce dimanche devrait remporter la 10e édition de la Route du Rhum à la barre de son "Banque Populaire VII". Un trimaran qui a décidemment été conçu pour la gagne puisque l'ex "Groupama3" de Franck Cammas a déjà par le passé, accroché le record de l'Atlantique, le Trophée Jules Verne et la Route du Rhum 2010.

Remplaçant au pied levé d'Armel Le Cléac’h, skipper attitré de cette belle monture voilée (ce dernier a été blessé à la main l'été dernier), le cadet des frères Peyron n'a donc pas mis longtemps à maîtriser les 31,5 m de ce bateau normalement conçu pour être mener en équipage. Et alors que les observateurs pensaient que le Baulois, au physique moins affûté que les autres concurrents de cette classe Ultime, ne tiendrait pas la distance, le quinquagénaire a déjoué les pronostics et mené la flotte sans jamais faillir depuis l'abandon dimanche dernier de Thomas Coville.

Le Cléach, soutien de luxe

"Loïck a prouvé une fois de plus qu'il est un grand marin" explique Armel Le Cléach venu en Guadeloupe accueillir son remplaçant de luxe. "Durant toute la course j'ai pu l'assister en tant que routeur stratégique et même si j'aurai préféré être sur le bateau, je suis heureux pour toute l'équipe qui a accompli un travail fabuleux".

Arrivé depuis samedi en Guadeloupe, Armel Le Cléach devrait prendre la mer dimanche soir sur un bateau à moteur rapide pour aller rejoindre Loïck Peyron au nord de la Guadeloupe et ainsi l'accompagner dans ces derniers milles "car il va lui falloir éviter les derniers obstacles et les nombreux filets de pêche au large de Basse-Terre" reprend Le Cléach qui conclut "car en voile c'est bien connu, une course n'est jamais gagnée tant que la ligne n'est pas franchie".

Jusqu'à lundi 7h19 pour un record

À lire aussi
Romain Pilliard en novembre 2018 voile
Route du Rhum 2018 : Romain Pilliard et son bateau bateau recyclé sont arrivés

Une victoire qui pourrait être historique car si on regarde de plus près l'avancée du bateau lors de ces dernières 24 h, Loïck Peyron semble également bien placé pour battre le record de l'épreuve, détenu depuis 2006 par Lionel Lemonchois qui avait à l'époque rallié Saint-Malo à Pointe à Pitre en 7 jours, 17 heures et 19 minutes. Pour cela, il devra franchir la ligne d'arrivée avant le lundi 10 novembre à 7 h 19 (heure de métropole). Dans cette catégorie Ultime, la deuxième place devrait être prise par  Yann Guichard sur "Spindrift2". 

Pour les IMOCA et les Multi50 les conditions météo sont encore très instables. Chez les monocoques, François Gabart (Macif) et Jérémie Beyou (Maître Coq), mènent la danse alors que chez les multicoques de 50 pieds la flotte est dans le sillage de Erwan Le Roux (FenétréA-Cardinal) et Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine). Les Class40 qui piquent ce dimanche au Sud au large de Madère sont toujours emmenés par Kito de Pavant (Otio-Bastide Médical) et l'Espagnol Alex Pella (Tales 2 Santander). Enfin l'Italien Andrea Mura (Vento di Sardegna) est toujours pointé en tête de la Classe Rhum.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Route du Rhum Bateau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants