2 min de lecture Route du Rhum

Route du Rhum 2018 : Francis Joyon, un authentique solitaire

PORTRAIT - La 7e fois était la bonne. À 62 ans, Francis Joyon a remporté sa première Route du Rhum la nuit dernière, au bout du suspense.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
Route du Rhum : Francis Joyon, un authentique solitaire Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Quand il a accosté à Pointe-à-Pitre, sa première phrase a été : "Je suis content... pour le bateau." Un trimaran rustique, d'un autre âge, pas très sophistiqué, pas très léger et assez dur à manœuvrer. L'homme et son bateau ne font qu'un, ils se parlent parfois. Il y a longtemps, après un naufrage, Joyon a raconté que le multicoque avait craqué terriblement, pour le prévenir qu'il était usé.

Dialogue en tête à tête, le marin est un authentique solitaire. Carrure d'Hercule, des mains comme des battoirs, physique de titan et mental de gladiateur, dur au mal, capable de tenir cinq jours dans une coque retournée, pleine d'eau, à la limite de l'hypothermie. Une force de la nature, mais pas une force tranquille, dit Sébastien Josse. "Il nous endort un peu mais il est toujours prêt à dégainer." Avec une vingtaine de records, c'est la référence en solo selon Thomas Coville.

Francis Joyon est d'abord un amoureux de la nature, épris de liberté, fasciné par le navigateur Bernard Moitessier, le vagabond des mers du Sud. Mais c'est dans une mer de champs de blé qu'il est né, en pleine Beauce. L'ado bricoleur débute comme charpentier de marine. Il sera entomologiste à Cayenne (Guyane), convoyeur de yachts un peu partout. 

À lire aussi
Romain Pilliard en novembre 2018 voile
Route du Rhum 2018 : Romain Pilliard et son bateau bateau recyclé sont arrivés

Pourtant plus aventurier que skipper

Une dizaine d'années à bourlinguer en Afrique, en Amérique du Sud. Roi de l'occase, il récupère, il rafistole, il recycle... déjà écolo. "C'est un bâtisseur, dit sa femme Virginie, il a de grosses paluches et elles servent bien." C'est ainsi qu'il a construit le trimaran de sa première Route du Rhum avec des restes de multicoques abandonnés. Aujourd'hui encore, c'est un artisan de la mer. Un adepte du fait-maison qui aime se débrouille tout seul ou avec les copains.

Le genre de gars qui arrive en pleine nuit au port de Douarnenez (Finistère) et qui ne prévient personne. Il préfère s'attacher les amarres autour de la taille et plonger dans l'eau. Son écran d'ordinateur affiche les informations à l'envers ? Il prend son cruciforme, il démonte l'écran et il le visse dans l'autre sens. On ne va pas réveiller tout le monde pour si peu.

Cela dit, il n'aime pas qu'on le dérange non plus. Il fuit la foule, les médias, et surtout les mondanités. Ses records, il n'en tire aucune gloire, c'est à lui, c'est pour lui. Un marin d'un seul bloc, brut, rugueux, taiseux. Comme exilé sur terre. Un marin d'un autre temps, qui parle la langue des bateaux qui craquent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Route du Rhum Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795541987
Route du Rhum 2018 : Francis Joyon, un authentique solitaire
Route du Rhum 2018 : Francis Joyon, un authentique solitaire
PORTRAIT - La 7e fois était la bonne. À 62 ans, Francis Joyon a remporté sa première Route du Rhum la nuit dernière, au bout du suspense.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/route-du-rhum-2018-francis-joyon-un-authentique-solitaire-7795541987
2018-11-12 21:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e9Ui3qnebZlwcCLR7ZeeIw/330v220-2/online/image/2018/1112/7795532913_francis-joyon-celebre-sa-victoire-a-son-arrivee-a-pointe-a-pitre.jpg