2 min de lecture Tennis

Roland-Garros : la Française Kristina Mladenovic conserve son titre en double

La Française et la Hongroise Timea Babos ont remporté la finale du double dames de Roland-Garros ce dimanche 11 octobre.

Kristina Mladenovic et Timea Babos, lors de la finale du double dames de Roland-Garros, le 9 juin 2019
Kristina Mladenovic et Timea Babos, lors de la finale du double dames de Roland-Garros, le 9 juin 2019 Crédit : Martin BUREAU / AFP
Florine Boukhelifa et AFP

Et de quatre ! La Française Kristina Mladenovic et la Hongroise Timea Babos, tenantes du titre, ont remporté dimanche 11 octobre la finale du double dames à Roland-Garros, portant à 4 leurs victoires en Grand Chelem. Le duo a battu l'Américaine Desirae Krawczyk et la Chilienne Alexa Guarachi 6-4, 7-5.

À leur palmarès, Mladenovic (27 ans) et Babos (27 ans) comptent désormais quatre titres du Grand Chelem : Roland-Garros 2019 et 2020, ainsi que deux Opens d'Australie, en 2018 et 2020. La paire a également gagné deux Masters (2018 et 2019). La Française avait déjà remporté l'édition 2016 de Roland-Garros avec sa compatriote Caroline Garcia.

Une belle revanche après l'US Open 2020

Après avoir reçu le trophée, la Hongroise s'est exclamé en français : "Nous revoilà !". Kristina Mladenovic s'est quant à elle montrée très émue au moment de s'exprimer, se rappelant les moments difficiles vécus à New York dans la bulle de l'US Open

Elle avait été mise en confinement et exclue du tournoi de double (avec Babos) pour avoir été cas-contact de Benoît Paire, lui-même exclu du tournoi pour un test positif au coronavirus. "Il y a quelques semaines, nous avons été injustement disqualifiées de l'US Open. Être ici avec toi et avec ce trophée c'est quelque chose de très fort", a déclaré la Française à sa coéquipière avant de fondre en larmes."Physiquement, émotionnellement, j'étais épuisée aujourd'hui. Tu m'as portée de bout en bout, je suis fière de t'avoir comme partenaire", a-t-elle poursuivi.

À lire aussi
tennis
Open d'Australie 2021 : pourquoi les qualifications ont lieu à Doha et Dubaï

Elle a également adressé une "petite dédicace à Benoît (Paire)": "On n'a vraiment pas eu de 'chatte'", a-t-elle lancé, en référence à ce fameux cri poussé l'an dernier par le joueur lors de son 8e de finale de Roland-Garros contre Kei Nishikori, où il avait crûment évoqué l'estimée chance de son adversaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tennis Autres sports Sport
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants