1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Robert Marchand, le doyen des cyclistes, est mort à 109 ans
1 min de lecture

Robert Marchand, le doyen des cyclistes, est mort à 109 ans

Robert Marchand était connu pour ses records de super-centenaire à vélo. Il s'est éteint dans la nuit de vendredi 21 à samedi 22 mai, à l'âge de 109 ans.

Robert Marchand, le "super-centenaire", lors de son 107e anniversaire.
Robert Marchand, le "super-centenaire", lors de son 107e anniversaire.
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Robert Marchand, le doyen des cyclistes, est mort à 109 ans
01:40
Gaétan Trillat
Journaliste

Détenteur de plusieurs records du monde à vélo dans la catégorie des centenaires, le doyen du cyclisme Robert Marchand est mort dans la nuit de vendredi 21 à samedi 22 mai, à l'âge de 109 ans.

Lui qui disait ne pas craindre la mort, seulement la paralysie, a obéi à sa devise - "il faut bouger !" - le plus longtemps possible. Le 26 novembre 2018 encore, il avait fêté son 107e anniversaire sur un vélo en parcourant une quinzaine de kilomètres en Ardèche.

Né le 26 novembre 1911 à Amiens, Robert Marchand s'est fait un nom après un siècle d'existence, en devenant le premier centenaire à se frotter à des records de vitesse à vélo. Une sacrée revanche pour celui qui disait avoir renoncé, à 20 ans, à une carrière de cycliste professionnel sur les conseils du milieu sportif et des médecins qui doutaient de ses capacités au vu de sa carrure.

Emblématique maillot jaune et violet

Il n'avait réenfourché un vélo qu'à la soixantaine bien tassée. Jusqu'à établir le record de l'heure des plus de 100 ans puis des plus de 105 ans, et obtenir le titre de champion du monde de cyclisme sur route des plus de 105 ans. Toujours sous le maillot jaune et violet de L'Ardéchoise, la populaire course locale qui en avait fait sa mascotte.

À lire aussi

Sapeur-pompier, planteur de canne à sucre, marchand de vin ou maraîcher, Robert Marchand a travaillé jusqu'à un âge avancé. Il a aussi été engagé - de longue date, forcément - au Parti communiste français et à la CGT. Après avoir traversé les deux conflits mondiaux, la Guerre froide et des années à bourlinguer au Venezuela ou au Canada, il a passé les dernières années de sa vie dans un modeste studio à Mitry-Mory, au nord de Paris.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/