1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Patinage : Péchalat battue pour la présidence de la Fédération française des sports de glace
1 min de lecture

Patinage : Péchalat battue pour la présidence de la Fédération française des sports de glace

Nathalie Péchalat a été battue samedi pour la présidence de la Fédération des sports de glace (FFSG), par Gwenaëlle Noury,

Nathalie Péchalat à Romilly-sur-Seine le 4 octobre 2021
Nathalie Péchalat à Romilly-sur-Seine le 4 octobre 2021
Crédit : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
William Vuillez & AFP

L'ex-championne d'Europe de danse sur glace Nathalie Péchalat a été battue samedi pour la présidence de la Fédération des sports de glace (FFSG), qu'elle occupait depuis 2020, par une novice, Gwenaëlle Noury, qui a remporté l'élection avec 52,3% des suffrages. "C'est la honte intersidérale pour l'ensemble des sports de glace, on revient à un autre système de valeurs, à un autre fonctionnement, à d'autres méthodes qui ne sont pas les miennes", a réagi Nathalie Péchalat, émue, auprès de quelques journalistes.

Interrogée sur le fait de savoir si elle craignait le retour de Didier Gailhaguet qui a dirigé la FFSG de 1998 à 2004 puis de 2007 à 2020, elle a répondu : "Oui je le crains, mais cela ne me regarde plus". Nathalie Péchalat avait assuré ces derniers jours que sa seule concurrente, Gwenaëlle Noury, était téléguidée par l'ancien président de la FFSG Didier Gailhaguet, qui avait démissionné au printemps 2020 accusé d'avoir couvert un entraîneur mis en cause pour viols et agressions sexuelles.

Je ne suis candidat à rien

Didier Gailhaguet

L'assemblée générale, qui se tenait au siège du Comité national olympique sportif français (CNOSF) et était fermée aux médias, s'est achevée dans un certain brouhaha et la confusion.

Malgré les sollicitations de plusieurs médias, Gwenaelle Noury ne s'était exprimée nulle part dans la presse. De son côté, Gailhaguet s'est défendu de vouloir peser sur l'élection. "Je n'ai rien à dire, je suis sorti de la vie fédérale (...) Je ne suis candidat à rien", avait-t-il assuré au Journal du dimanche.

À lire aussi

Ce dernier a régné sur les patinoires presque sans discontinuer pendant plus de deux décennies. Mais après la déflagration causée par des accusations de violences sexuelles dans le sport, son sixième mandat avait pris fin soudainement en 2020.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.