1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Open d'Australie : le clan Djokovic a-t-il menti sur le test positif du 16 décembre ?
1 min de lecture

Open d'Australie : le clan Djokovic a-t-il menti sur le test positif du 16 décembre ?

Novak Djokovic, dont les avocats australiens affirment qu'il a été testé positif au coronavirus le 16 décembre, a assisté le lendemain à Belgrade, sans masque, à une cérémonie en l'honneur de jeunes joueurs serbes.

Novak Djokovic a assisté à une cérémonie avec de jeunes joueurs en Serbie le 17 décembre
Novak Djokovic a assisté à une cérémonie avec de jeunes joueurs en Serbie le 17 décembre
Crédit : Instagram krsto_krivokapic
Romain Giraud

L'affaire Djokovic commence à tourner à l'imbroglio médiatico-politique. Bloqué dans un centre de rétention de Melbourne faute de vaccination, le numéro 1 mondial du tennis doit  voir sa situation examiner lundi par les autorités australienne. Selon ses avocats, il aurait été testé positif le 16 décembre dernier, et c'est ce qui justifierait la dérogation qui lui a été dans un premier temps accordée. Mais la révélation de plusieurs publications publiés sur les réseaux sociaux vient déclencher une nouvelle polémique. 

En effet, dans un communiqué diffusé le 17 décembre, soit le lendemain de son test positif, la Fédération de tennis de Belgrade annonce sur sa page Facebook que "le meilleur joueur de tennis sur la planète" et "détenteur de 20 titres en Grand Chelem" a remis ce même jour coupes et diplômes à de jeunes joueurs. La publication contient plusieurs photos de Djokovic avec des responsables de la fédération et une vingtaine d'adolescents, tous sans masque.

La plupart des médias serbes avaient fait état le 17 décembre de cette cérémonie. Djokovic a par ailleurs assisté la veille, le jour même de son test positif, à un autre événement public : la présentation d'un timbre hommage à son effigie par la poste serbe. Il en a lui-même publié une photo sur Instagram

Deux thèses sont donc possible : soit Novak Djokovic a assisté à ces évènements sans respect des gestes barrières et en sachant qu'il était positif, soit le clan du joueur a inventé ce test pour obtenir une dérogation. Pour rappel, le Serbe s'est rendu en Australie en milieu de semaine après avoir obtenu cette fameuse exemption médicale à l'obligation vaccinale pour participer à l'Open d'Australie, premier tournoi du Grand Chelem de la saison, mais son visa avait été annulé à son arrivée.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.