1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Masters 1.000 de Paris : rencontres 2.0 entre Djokovic, Medvedev et des enfants malades
2 min de lecture

Masters 1.000 de Paris : rencontres 2.0 entre Djokovic, Medvedev et des enfants malades

REPORTAGE - À l'occasion du Rolex Paris Masters, la Fédération Française de Tennis propose à des enfants hospitalisés de découvrir les coulisses du tournoi et de rencontrer des joueurs par l'intermédiaire d'un robot.

Daniil Medvedev en discussion avec le jeune Arthur
Daniil Medvedev en discussion avec le jeune Arthur
Crédit : FFT
Masters 1.000 de Paris : rencontres 2.0 entre Djokovic, Medvedev et des enfants malades
00:01:02
Isabelle Langé - édité par Gregory Fortune

C'est l'une des nouveautés de l'édition 2022 du Masters 1.000 de Paris : depuis dimanche 30 octobre et jusqu'à jeudi 3 novembre, la Fédération Française de Tennis a mis en place une visite plutôt insolite du tournoi, avec l'Association Comité National Premiers de Cordée, l’Association Philanthropique de Parents d’Enfants atteints de Leucémie ou autres cancers (APPEL) et Imagine for Margo (lutte contre le cancer des enfants).

Trois fois par jour, des connexions sont effectuées avec la clinique FSEF Paris 16 ou l'Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique de Lyon. Elles permettent à des enfants hospitalisés de découvrir l'envers du décor... grâce à un robot.

"On est ravi, souligne Cédric Pioline, ancien joueur et aujourd'hui directeur du Rolex Paris Masters. Je trouve que c'est formidable pour des enfants qui sont dans des situations qui ne leur permettent pas d'être mobiles de pouvoir garder ce lien. En tout cas, cela fait des souvenirs, de belles rencontres et puis j'espère que cela donne de la bonne 'vibe', un petit peu de bonheur".

J'ai vu les endroits que les spectateurs ne peuvent pas voir

Arthur, 16 ans

Grâce à ce robot, les enfants peuvent se balader dans les coursives de l'Arena pour découvrir l'envers du décor d'un tournoi de cette ampleur. C'est le cas d'Arthur, 16 ans. "J'ai vu les endroits que les spectateurs ne peuvent pas voir, notamment le restaurant et la salle de repos, celle où les joueurs sont tranquilles, où les journalistes ne peuvent pas les déranger" sourit le lycéen. En classe de première, il rêve de devenir justement journaliste. 

À lire aussi

Il l'a d'ailleurs dit à l'une des stars du circuit, le numéro 3 mondial Daniil Medvedev, avec lequel il a pu converser en Français puisque le joueur russe - qui habite dans le Sud de la France et s'entraîne avec le Français Gilles Cervara - parle parfaitement notre langue. "Je lui ai dit que je voulais faire journaliste", explique-t-il avant de poursuivre : "Medvedev a rigolé et m'a dit qu'il ne fallait pas critiquer les joueurs mais les féliciter".

Parenthèse enchantée

Comme Arthur, quelques dizaines d'enfants ont pu vivre cette expérience 2.0 à laquelle beaucoup de joueurs se sont prêtés, comme Richard Gasquet, Arthur Rinderknech ou Novak Djokovic. Une parenthèse enchantée pour ces jeunes malades dont les journées sont parfois longues à l'hôpital.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.