3 min de lecture Sondage

Les femmes toujours plus sportives que les hommes en France

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte dimanche 2 février sur la pratique du sport en France.

Une participante au marathon de Paris en avril 2017
Une participante au marathon de Paris en avril 2017 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

52% des Françaises et 50% des Français déclaraient pratiquer un sport au moins une fois par mois en juin 2018. Un an et demi plus tard, les femmes sont 53% dans ce cas contre 49% des hommes. Randonnée, marche sportive et nordique arrivent en tête des activités pratiquées devant la natation, le cyclisme et la course à pied.

93% les sondés estiment que la pratique d'un sport est aussi féminin que masculin, 90% une bonne chose pour disposer d'un peu de temps pour soi et 85% qu'elle est conciliable avec une vie de famille. Un emploi du temps trop chargé, un budget trop serré et un manque d'infrastructures peuvent être des obstacles.

Voici les principaux enseignements de la dernière enquête réalisée par Odoxa pour RTL et Groupama. Le sondage a été réalisé sur internet les mercredi 26 et jeudi 30 janvier 2020 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes âgée de 18 ans et plus. Découvrez le détail ci-dessous, en trois points majeurs. 

1. Les femmes accentuent leur avance

Notre sondage confirme la mesure réalisée en juin 2018 : les femmes sont toujours plus nombreuses que les hommes à pratiquer une activité sportive en France. En 2016, elles étaient 49% à déclarer pratiquer un sport au moins une fois par mois contre 54% des hommes à l’époque. 

À lire aussi
Julian Alaphiliipe en jaune sur le Tour de France le 25 juillet 2019 cyclisme
Coronavirus : 24% des Français souhaitent le maintien du Tour de France aux dates prévues

En 2018, les courbes s’étaient croisées : 52% des femmes faisaient du sport au moins une fois par mois contre 50% des hommes. La tendance se poursuit. 53% d’entre elles font du sport au moins une fois par mois quand ils ne sont plus que 49%. Les sportives régulières (au moins une fois par semaine) sont aussi légèrement plus nombreuses (42%) que leur homologues masculins (40%).

baro1
baro1 Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

2. Randonnée, marche sportive et nordique en tête

Parmi les 16 grands types d’activités sportives testés dans notre enquête, la moitié environ est globalement autant pratiquée par les femmes que par les hommes.Dans cette liste, on trouve la randonnée (58% des hommes et 59% des femmes), la course-à-pied (36% et 31%), le ski (16% et 12%), le tennis ( 11% et 7%) ainsi que les autres sports de raquette (15% et 12%) mais aussi les sports nautiques (13% et 11%), l’athlétisme (8% et 5%) ou encore le golf (3% et 3%) et même les sports de combat (8% et 6%).

Randonnée, marche sportive et nordique en tête
Randonnée, marche sportive et nordique en tête Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

Certaines activités sont en revanche toujours particulièrement sexuées. Les hommes sont en effet nettement plus nombreux que les femmes à faire du cyclisme (40% contre 26%), du football (20% contre 5%) ainsi que d’autres sports collectifs (14% contre 8%).

Les femmes s’adonnent quant à elles nettement plus que les hommes à la pratique de la musculation/fitness/gymnastique (41% contre 24%), de la danse (24% contre 9%) et de l’équitation (7% contre 3%).

Certaines activités sont toujours particulièrement sexuées
Certaines activités sont toujours particulièrement sexuées Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

3. Même perception de l’activité sportive

Les représentations de l’activité sportive régulière exprimés par les Français en 2020 soulignent encore l’évolution qu’a connu le sport féminin en moins d’un demi-siècle. Pour les Français, femmes comme hommes, il n’y a pas de débat : 93% d’entre eux considèrent que pratiquer une activité sportive régulière est aussi féminin que masculin.

Ils sont 90% à considérer que c’est aussi l’occasion de disposer d’un peu de temps pour soi. Les femmes sont même encore plus nombreuses à le penser (92%) que les hommes (88%). Une activité sportive régulière est enfin parfaitement conciliable avec une vie de famille pour 85% des sondés, sans que l’on ne constate de différence significative selon le sexe. 85% des hommes le pensent et c’est le cas de 84% des femmes.

Même perception de l'activité sportive
Même perception de l'activité sportive Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

4. Les femmes font face à des obstacles plus importants

Même si la pratique sportive est aujourd’hui plus répandue chez les femmes que chez les hommes, les Françaises font plus souvent face à des obstacles. 57% des hommes considèrent que leur emploi du temps trop chargé constituerait un obstacle à cela. Les femmes sont un peu plus nombreuses à le dire (61%).

Surtout, les femmes feraient face à deux obstacles plus importants que les hommes si elles souhaitaient faire plus de sport. 64% d’entre elles affirment qu’elles n’auraient pas suffisamment de budget contre 46% des hommes. Elles sont aussi 45% à affirmer qu’il n’y aurait pas assez d’infrastructures près de chez elles contre seulement 32% des hommes

Enfin, près d’une femme sur trois (32%) juge qu’il n’y aurait pas suffisamment de pratiquantes ou d’équipes féminines à proximité si elles souhaitaient se mettre au sport ou en faire davantage.

Les femmes font face à des obstacles plus importants
Les femmes font face à des obstacles plus importants Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Jeux Olympiques JO 2024
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants