1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO : "Édouard Philippe a appuyé ma naturalisation", explique Luka Mkheidze sur RTL
1 min de lecture

JO : "Édouard Philippe a appuyé ma naturalisation", explique Luka Mkheidze sur RTL

INVITÉ RTL - Premier médaillé français de ces Jeux Olympiques de Tokyo, le judoka d'origine géorgienne revient sur son parcours et sur ses émotions du jour. Retrouvez également un entretien exceptionnel avec Teddy Riner.

Luka Mkheidze à Tokyo le 24 juillet 2021
Luka Mkheidze à Tokyo le 24 juillet 2021
Crédit : Franck FIFE / AFP
Jeux Olympiques : Luka Mkheidze et Teddy Riner se confient sur RTL
28:40
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Durant toute la durée des Jeux Olympiques de Tokyo (vendredi 23 juillet-dimanche 8 août), retrouvez chaque soir de 18h30 à 19h "On refait les Jeux" avec Marie Portolano et Jean-Michel Rascol pour revenir sur tous les résultats et les grands temps forts du jour en compagnie des principaux acteurs, avant de se projeter sur les épreuves du lendemain.

Premier invité de cette émission, le premier médaillé français de ces JO, le judoka Luka Mkheidze (25 ans), en bronze dans la catégorie de moins de 60 kg. Né en Géorgie à Tbilissi, il est arrive en France en 2010 avec le statut de réfugié et a été naturalisé français en 2015. "Quand j'ai fait ma première demande, M. Édoiuard Philippe était maire du Havre, explique-t-il. Mon entraîneur avait demandé si on pouvait appuyer mon dossier. Sans hésiter, il a envoyé une lettre. Ça a accéléré la demande".

Celui qui est licencié au club de Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) raconte aussi comment il a su se remobiliser après sa défaite en demi-finale de tableau, mais aussi comment le report de ces Jeux Olympiques d'un an a complètement bouleversé son destin : il n'était pas qualifié pour Tokyo en 2020.

Entretien exceptionnel avec Teddy Riner

Retrouvez enfin dans cette émission un entretien exceptionnel avec Teddy Riner. Le judoka tente à 32 ans un pari immense : décrocher une troisième couronne olympique dans la catégorie des lourds, après avoir vécu selon lui "ses années les plus difficiles en terme de préparation". Mais "ce n'est pas ce qui me décourage (...) Au contraire, ça me met dans les meilleures conditions pour continuer à exprimer mon art".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/