1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. INVITÉS RTL - JO 2022 : "On a hâte de vivre notre moment olympique", confient Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron
1 min de lecture

INVITÉS RTL - JO 2022 : "On a hâte de vivre notre moment olympique", confient Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Quatre ans après la mésaventure de la robe qui leur a coûté l'or à PyeongChang, les patineurs français ambitionnent de décrocher le titre olympique, le seul qui leur manque, à Pékin. Ils entrent en lice samedi 12 février.

10. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron en patinage artistique
10. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron en patinage artistique
Crédit : Marco BERTORELLO / AFP
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron étaient les invités de RTL Soir
00:07:28
Julien Sellier - édité par Sandra Cazenave

L'espoir de décrocher l'or olympique à Pékin est fort pour le duo star de patineurs artistiques Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, quadruple champion du monde et quintuple champion d'Europe. "On est autant en confiance qu'on pourrait l'être même si rien n'est gagné d'avance", assure la Française, qui ne veut pas renouveler l'échec des derniers jeux d'hiver, où ils avaient décroché l'argent.

"On a passé chaque étape, c'est la seule médaille qui nous manque et on s'est concentré", appuie son partenaire.

Le couple de danseurs sur glace va entrer en lice avec l'épreuve de la danse rythmique, pour laquelle ils ont choisi d'explorer le Waacking (danse urbaine), samedi 12 février. "On a hâte de performer, de vivre notre moment olympique", lâche Guillaume Cizeron.

Favoris de la compétition, ils expliquent que cette attente autour d'eux n'est pas un poids : "C'est une place dont on a l'habitude, on prend un maximum de plaisir et ça se voit sur les résultats", défend Guillaume Cizeron.

"Tourner la page" des JO 2018

À écouter aussi

Optimistes pour ces Jeux olympiques, les patineurs préfèrent oublier l'échec des précédents à PyeongChang (Corée du Sud). Et notamment l'incident il y a quatre ans, quand la robe de Gabrielle Papadakis s'était détachée durant le programme court. Ils avaient tenu le choc aussi bien que possible mais leurs rivaux numéro 1, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, qui s'entraînaient avec eux à Montréal, avaient pris plus d'un point et demi d'avance. 

"Déjà on n'aime pas regarder les erreurs... Là, c'était une malchance. Il n'y a rien d'autre à faire que de tourner la page", réagit Gabriella Papadakis, qui préfère éluder le sujet. Le duo se concentre plutôt sur le futur (et leur chorégraphie) en profitant de "la magie" des Jeux, malgré des circonstances particulières.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/