1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1-GP de France : les pilotes accueillis par des robots connectés en Ukraine et dans un hôpital parisien
1 min de lecture

F1-GP de France : les pilotes accueillis par des robots connectés en Ukraine et dans un hôpital parisien

Lidiia habite près de Lyiv, Florian est hospitalisé à Villejuif : grâce au robot Awabot, ces deux fans ont pu converser avec les pilotes de Formule 1.

Fernado Alonso connectée à Lidiia en Ukraine le 23 juillet 2022
Fernado Alonso connectée à Lidiia en Ukraine le 23 juillet 2022
Crédit : Frédéric Veille
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

Les deux robots Awabot sont installés à l’entrée du paddock du circuit Paul-Ricard du Castellet. Pendant toute la durée du Grand Prix de France, ils accueillent les pilotes et permettent, à ceux qui ne peuvent pas se déplacer, de converser avec leurs idoles.

Samedi 23 juillet, c’est Florian, 23 ans, hospitalisé depuis plusieurs mois à l’hôpital Gustave-Roussy, et Lidiia, une Ukrainienne de 28 ans, qui ont été les deux privilégiés de Awabot, la société de Venissieux (Rhône) qui développe ces robots de téléprésence.


Ceux-ci, mobiles, permettent à des personnes immobilisées d'être présentes dans des lieux auxquels, sans ça, elles n'auraient pas pu avoir accès. "C’est génial, je suis fan de F1 et pouvoir converser avec mes idoles, c’est juste le rêve".

Esteban Ocon en conversation avec Florian
Esteban Ocon en conversation avec Florian
Crédit : Frédéric Veille

Devant Florian, l’Australien Daniel Riccciardo le Monégasque Charles Leclerc ou encore le Français Esteban Ocon se prêtent au jeu. "Courage à toi Florian, je vais tout donner ce week-end pour toi", lui lance le pilote Alpine qui vient de passer cinq minutes à parler avec son interlocuteur.

Charles Leclerc et Carlos Sainz devant le robot Awabot
Charles Leclerc et Carlos Sainz devant le robot Awabot
Crédit : Frédéric Veille
À lire aussi

Connectée à l’autre Awabot, Lidiia sèche ses larmes. Elle vient de terminer une conversation avec Fernando Alonso, a vu passer Lewis Hamilton et s’apprête à entamer la discussion avec Georges Russel. "Tous m’ont parlé de mon courage de vivre aujourd’hui en Ukraine. Mais je leur ai tous répondu que c’étaient eux qui me donnait cette force".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/