1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1 : ce qu'il faut retenir de la première journée d’essais à Barcelone
2 min de lecture

F1 : ce qu'il faut retenir de la première journée d’essais à Barcelone

À moins d’un mois de la reprise du championnat du monde, les nouvelles Formule 1 se sont un peu plus dévoilées, mercredi 23 février sur le circuit de Catalunya.

La RB18 de Max Verstappen le 23 février 2022 à Montmelo
La RB18 de Max Verstappen le 23 février 2022 à Montmelo
Crédit : Oracle Red Bull Racing
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

Les observateurs attendaient de voir la nouvelle Red Bull de Max Verstappen : ils n’ont pas été déçus. Le champion du monde en titre a été l'un des premiers en piste sur le circuit de Montmelo (Nord-Est de Barcelone), mercredi 23 février, au volant de sa nouvelle Red Bull RB18 jusqu’alors tenue secrète. Même Lewis Hamilton a été aperçu près du box de son adversaire en train "d’épier" la monoplace qui portera cette année le numéro 1.

Avec une ligne très agressive et très basse, la RB18 est comme toutes les autres monoplaces engagées sur cette saison 2022 totalement inédite, compte tenu du nouveau règlement. Red Bull, comme les autres écuries, est partie d'une feuille blanche pour faire naitre sa voiture sans dépasser le plafond budgétaire fixé à 140 millions de dollars.

Il a ensuite fallu attendre l’après-midi pour voir Lewis Hamilton en piste. Au volant de la nouvelle Mercedes, très stable dans les virages, le septuple champion du monde britannique a aligné les tours. Peu avant, en conférence de presse, il avait évoqué avec le sourire sa monoplace. "C'est l'une des saisons les plus palpitantes et les plus intéressantes qui débute, et ce sera intéressant de voir où nous nous situerons lors de la première course", a évoqué le pilote Mercedes.

Lewis Hamilton a la sortie des stands le 23 février 2022 à Barcelone
Lewis Hamilton a la sortie des stands le 23 février 2022 à Barcelone
Crédit : Frédéric Veille

Les autres écuries ont elles aussi fait rouler leur voiture en apposant, pour certaines, des sondes permettant de voir si les données enregistrées lors des tours de circuit sont les mêmes que celles soumises par le simulateur. Williams a de son côté fait rouler sa FW44 avec du "flow-vis", une peinture qui permet de mieux appréhender l’aérodynamisme.
Pour toutes les écuries, il est primordial d'accumuler les kilomètres sur ces trois journées d’essais afin de comprendre la voiture et de la préparer au mieux pour le premier Grand Prix de la saison, qui se disputera le dimanche 20 mars prochain à Bahreïn.

L'Alpine de Fernando Alonso le 23 février à Barcelone
L'Alpine de Fernando Alonso le 23 février à Barcelone
Crédit : Frédéric Veille
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/