1 min de lecture Cyclisme

Décès de Raymond Poulidor : Eddy Merckx salue "un super champion" sur RTL

RÉACTION - Le Belge de 74 ans rend hommage au célèbre coureur cycliste français décédé mercredi 13 novembre à l'âge de 83 ans.

>
Décès de Raymond Poulidor : Eddy Merckx salue "un super champion" sur RTL Crédit Image : PIERRE ANDRIEU / AFP | Crédit Média : Quentin Vaslin | Durée : | Date :
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Légende du vélo et du sport français, Raymond Poulidor est décédé mercredi 13 novembre à l'âge de 83 ans. Trois fois 2e du Tour de France et cinq fois 3e entre 1962 et 1976, il restera comme l'éternel second dans le cœur des Français, auprès de qui sa popularité n'a pas d'équivalent.

Après ses duels avec un autre Français, Jacques Anquetil (décédé en novembre 1987 à 53 ans) dans la première moitié des années 1960, "Poupou" s'est frotté au Belge Eddy Merckx, vainqueur de la Grande Boucle à cinq reprises en 1969, 1970, 1971, 1972, 1974. Désormais âgé de 74 ans, le "cannibale" a rendu hommage sur RTL à son ancien adversaire sur les routes.
Raymond Poulidor restera pour lui "un grand champion, un grand homme, un grand ami. Bien qu'étant concurrents, je pense qu'on a toujours eu une grande amitié l'un pour l'autre. C'est vraiment une grande perte pour le cyclisme". "Partout où on venait, 'Poupou', 'Poupou', 'Poupou'... C'était vraiment la coqueluche de tous les Français".

"Il a un palmarès... C'est pas parce qu'il a été souvent 2e du Tour de France... Il a gagné des classiques, il a gagné Milan-San Remo (1961), il a gagné la Flèche wallone (1963), il a gagné le Tour d'Espagne (1964), des tas d'épreuves. C'était vraiment un super champion". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants