1 min de lecture Cyclisme

Décès de Raymond Poulidor : coureur le plus populaire sans avoir porté le maillot jaune

PORTRAIT - Raymond Poulidor est décédé à l'âge de 83 ans. "L'éternel second", n'a jamais remporté le Tour de France mais a gagné pour toujours le cœur des Français.

>
Raymond Poulidor, "l'éternel second", est décédé à l'âge de 83 ans Crédit Média : Nicolas Georgereau | Durée : | Date :
Studio RTL
Nicolas Georgereau édité par Gregory Fortune

Raymond Poulidor, "l'éternel second", est décédé ce mercredi 13 novembre à l'âge de 83 ans. Son nom a résonné à travers des générations, un surnom, "Poupou", que les Français ont tant affectionné. Poulidor a fini à huit reprises sur le podium du Tour de France (trois fois 2e, cinq fois 3e) mais sans jamais porter un seul jour ce maillot jaune qui l'a fuit, qui s'est refusé à lui, parfois pour des broutilles, quelques dixièmes de secondes en 1973.

Dans cette France du mois de juillet, déchirée dans les années 1960 entre Raymond Poulidor et Jacques Anquetil, leur duel, épaule contre épaule, sur les pentes du Puy de Dôme en 1964 restera pour l'éternité. "Poupou", le Limousin à la constitution solide, a beaucoup perdu. Il a gagné, aussi : le Tour d'Espagne en 1964, des classiques (Milan-San Remo, la Flèche Wallone, avec son célèbre maillot et vélo violet de l'équipe Mercier), des victoires d'étape prestigieuses, comme sur le Tour 1974 à Saint-Lary, à 38 ans.

Parfois malchanceux, il a souvent donné l'impression de ne pas être capable de bousculer son destin pour être au plus haut. En 1971, il effectue le Tour de France pour RTL et fait les étapes la veille du passage du peloton et livre des chroniques quotidiennes. Le succès est phénoménal. En 1977, à 41 ans, il met un terme à sa carrière. Il n'arrêtera jamais de sillonner les routes.

"Monsieur tout le monde"

À plus de 80 ans, toujours présent sur la Grande Boucle chaque été, toujours présent à ces séances de dédicaces de ses livres. Raymond Poulidor, c'était un peu "monsieur tout le monde", un champion les pieds sur terre, lui qui était issu d'une famille de métayers. Il n'a jamais gagné le Tour de France mais a gagné pour toujours le cœur des Français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants