1 min de lecture Cyclisme

Décès de Poulidor : "Il était d'une grande simplicité", affirme Alain Darbon

INVITÉ RTL - Raymond Poulidor est décédé mercredi 13 novembre à l'âge de 83 ans. Alain Darbon, maire de Saint-Léonard-de-Noblat, la commune où il résidait, se confie sur le quotidien de cet ancien grand cycliste.

RTL Petit Matin - Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Décès de Poulidor : "Il était d'une grande simplicité", affirme Alain Darbon Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par La rédaction numérique de RTL

Le décès de Raymond Poulidor mercredi 13 novembre, continue à toucher les Français. Celui qu'on surnommait l'éternel second du cyclisme français s'est éteint à l'âge de 83 ans. Alain Darbon, maire de Saint-Léonard-de-Noblat, ville où résidait le cycliste, se confie au micro de RTL


"Raymond Poulidor était d'une grande simplicité, au-delà de son palmarès exceptionnel. Il prenait très simplement son VTT et puis, il allait tranquillement acheter dans les commerces locaux sa baguette, son journal, ses légumes, etc.", témoigne l'élu. 

Une personnalité de Saint-Léonard-de-Noblat qui n'hésitait pas à faire preuve d'autodérision. "Plus récemment, la ville a fait une statue. Cette sculpture, elle vieillit assez mal et je disais à Raymond : 'Il faut qu'on refasse cette sculpture, qu'on la change' et il me disait : 'Monsieur le maire, changez rien, la statue, elle est comme moi, elle vieillit'", raconte Alain Darbon.

Raymond Poulidor va ainsi manquer à sa ville et à tous ceux qui s'y rendaient. "Aussi bien les habitants de Saint-Léonard-de-Noblat  qu'à l'office de tourisme, les gens me disaient : 'On voit souvent des touristes qui venaient à Saint-Léonard-de-Noblat qui demandaient où habite Raymond.'" 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants