1 min de lecture Sports mécaniques

Dakar : la Saoudienne Aseel Al-Hamad rêve de participer au rallye en 2021

REPORTAGE - À 35 ans, Aseel Al-Hamad est déjà une pilote aguerrie sur circuit. Elle n'a désormais qu'un objectif : s'entraîner encore et encore afin d'être au départ du rallye l'an prochain.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Dakar : la Saoudienne Aseel Al-Hamad rêve de participer au rallye en 2021 Crédit Image : ANDREJ ISAKOVIC / AFP | Crédit Média : Isabelle Langé | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange édité par Gregory Fortune

Le Dakar s'est terminé vendredi 17 janvier sur la victoire de l'Espagnol Carlos Sainz (Mini) dans la catégorie auto et de l'Américain Ricky Brabec (Honda) en moto. Cette première édition en Arabie Saoudite a suscité de nombreuses critiques. Pour les organisateurs et le pays d'accueil un moyen de les faire taire est peut-être la participation d'une Saoudienne au rallye l'an prochain.

Maintenant que les femmes saoudiennes sont autorisées à conduire dans leur pays, il faut trouver la perle rare. Toutes les parties y travaillent. Ces deux dernières semaines, plusieurs Saoudiennes ont ainsi pris des cours de conduite spécial rallye. Parmi les instructrices, la Française Isabelle Patissier, qui a participé neuf fois à la course, confie qu'elles "sont très motivées, elles adorent le sport auto, il y a de l'enthousiasme et c'est génial".

À 35 ans, Aseel Al-Hamad est déjà une pilote aguerrie sur circuit. Mais là, elle découvre un autre monde. "La navigation, comment conduire, détaille-t-elle, en Français... Parfois quand tu montes une dune, tu ne sais pas qu'est-ce qu'il y a derrière. C'est vraiment 'exciting'. J'aime beaucoup, beaucoup".

Symbole

Aseel est surtout très fière d'incarner une nouvelle génération de femmes saoudiennes, plus libres. "Aujourd'hui il y avait beaucoup d'hommes, décrit-elle. Ils nous ont dit : 'Oh, waouh, tu es une femme et tu fais le racing (course, dnlr). Bravo, très bien, super'. Des positives réactions". Consciente qu'une Saoudienne sur le Dakar serait un vrai symbole, Aseel n'a désormais qu'un objectif : s'entraîner encore et encore afin d'être au départ du rallye l'an prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Dakar Arabie Saoudite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants