1 min de lecture Dakar

Dakar 2020 : pas d'hommage pour les 4 Français victimes de l'attentat de Mada'in Saleh

REPORTAGE - Les familles Abescat, Bonnet et Novella arrivaient au terme d'un circuit dans le désert saoudien quand leur vie a basculé le 26 février 2007. Carole Abescat se souvient.

>
Dakar 2020 : pas d'hommage pour les 4 Français victimes d'un attentat à Mada'in Saleh Crédit Image : Fayez Nureldine / AFP | Crédit Média : Isabelle Langé | Durée : | Date :
Isabelle Langé
Isabelle Lange édité par Gregory Fortune

La 4e étape du Dakar 2020, en Arabie Saoudite, conduisait mercredi 8 janvier les concurrents de Neom à Al Ula, en passant à proximité de Mada'in Saleh. C'est dans ce site archéologique classé au patrimoine mondial de l'Unesco qu'il y a bientôt 13 ans, quatre expatriés français, dont un lycéen de 17 ans, ont été tués dans un attentat commis par des membres d'Al-Qaïda.

Les familles Abescat, Bonnet et Novella arrivaient au terme d'un circuit dans le désert saoudien quand leur vie a basculé le 26 février 2007. Carole Abescat se souvient : "On s'est arrêté pour pique-niquer et là, une voiture est arrivée et des jeunes sont sortis et nous ont tiré dessus". Jean-Claude, son mari, est mort dans ses bras. Jean-Michel Novella, Jean-Marc Bonnet et son fils Romain, qui décédera la nuit suivante à l’hôpital, sont les trois autres victimes de cet attentat.

Depuis, même si les terroristes ont été jugés et condamnés à mort, ces trois familles estiment que leur situation n'a pas été prise en compte, ni par le gouvernement saoudien, ni par l'état français. Elles se sentent abandonnées et oubliées et se battent toujours pour obtenir réparation. 

On a tenté d'étouffer l'affaire

Carole Abescat
Partager la citation

"Les autorités françaises nous ont demandé de nous taire au départ pour faire avancer le dossier, donc on se sentait muselés, explique Carole Abescat. Je pense qu'aujourd'hui, à bientôt 13 ans (de 'l'anniversaire' du drame, ndlr), on a bien compris qu'on a tenté d'étouffer l'affaire afin de préserver les relations commerciales entre les deux pays, tout simplement".

À lire aussi
Aseel Al-Hamad et Lerwis Hamitlon à Abou Dabi le 30 novembre 2019 sports mécaniques
Dakar : la Saoudienne Aseel Al-Hamad rêve de participer au rallye en 2021

Fan du Dakar et de moto, Jean-Claude Abescat aurait adoré voir la course dans le désert saoudien selon sa femme. Carole aurait aussi apprécié que les organisateurs de ce Dakar qui passe à Mada'in Saleh, aient une pensée, rendent un hommage aux victimes de l'attentat. Ce ne sera pas le cas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dakar Sports mécaniques Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants