2 min de lecture Hippodromes

Courses hippiques : l’heure de la retraite pour Bold Eagle

Le célèbre crack effectuera sa dernière sortie en compétition ce dimanche 2 août sur l’hippodrome de Mons en Belgique.

Bold Eagl et Hugues Monthulé
Bold Eagl et Hugues Monthulé Crédit : @ecurie guarato
fred veille
Frédéric Veille édité par Quentin Marchal

L’heure des adieux a sonné pour Bold Eagle. Âgé de 9 ans et 5 mois, le double vainqueur du Prix d’Amérique va effectuer sa 76ème et dernière course d’une carrière incroyable débutée en septembre 2013 sur l’hippodrome de Laval et qui se clôturera donc ce dimanche 2 août, sur l’hippodrome de Mons en Belgique. 

"En France, les chevaux de course peuvent courir jusqu’à dix ans. Lui aurait pu continuer mais ce n’est plus le Bold Eagle de la grande époque, il a moins de punch qu’avant lorsqu’il était imbattable" explique Hugues Monthulé, son lad attitré depuis cinq ans au sein de l’écurie Guarato, située en Normandie. "C’est donc l’heure pour lui de tirer sa révérence. Il a assez donné de sa personne" se réjouit-il.

Après des adieux ratés pour cause de huis clos le dimanche 21 juin sur l’hippodrome de Vincennes au sortir d’une peu glorieuse 7ème place dans le Prix René Ballière, c’est donc devant un public un peu plus fourni, même si les conditions sanitaires actuelles en limitera le nombre, que Bold Eagle va clore sept années incroyables qui font de lui le troisième trotteur le plus fortuné des courses mondiales. Mais s’il vient à l’emporter il pourrait aussi devenir le trotteur français le plus riche de l’histoire.

Bold Eagle et Hugues Monthulé à l'écurie Guarato en Normandie
Bold Eagle et Hugues Monthulé à l'écurie Guarato en Normandie Crédit : @frederic veille

Son lad le drivera pour sa dernière course

En effet, avec 4.990.967 euros de gains enregistrés, il n’est qu’à 15.764 euros du record de gains de Timoko qui, aux rênes du driver belge Jos Verbeeck puis du suédois Björn Goop, avait multiplié les victoires avant d’être atteint par la limite d’âge, en 2018.

À lire aussi
Les Courses courses
Quinté+ du dimanche 16 août 2020 à Deauville : les pronostics

Pour cette dernière sortie, c’est son lad qui aura le grand privilège de le driver. "C'est un beau cadeau et un honneur que me font  ses propriétaires. Je mesure cette chance et j’appréhende un peu car il faudra être à la hauteur de l’événement" conclut Hugues Monthulé, fidèle homme de l’ombre de la star du trot.

Quant à la retraite, c’est au coeur du bocage Normand que Bold Eagle va la passer. Mais ce ne sera pas une retraite si paisible que cela car comme tout crack, il va, comme son père le célèbre Ready Cash, poursuivre sa carrière de reproducteur débutée en 2015. Une carrière là aussi très lucrative puisque sa semence se négocie entre 20.000 et 25.000 euros 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hippodromes Courses Chevaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants