2 min de lecture Angleterre

Coupe d'automne des nations : un XV de France bis héroïque s'incline en Angleterre

COMPTE-RENDU - Après avoir mené tout le match, des Bleus héroïques ont été forcés à la prolongation avant de s'incliner à la mort subite face aux Anglais 22-19 en finale de la Coupe d'automne des nations.

Alivereti Raka face aux Anglais le 6 décembre 2020
Alivereti Raka face aux Anglais le 6 décembre 2020 Crédit : Adrian DENNIS / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Regarder les yeux dans les yeux le XV de la Rose, vice-champion du monde, était déjà une performance en soi pour un XV de France bis, composé de joueurs très peu expérimentés face à l'armada anglaise vainqueure du Tournoi des VI nations et au complet. Pourtant, la bleusaille qui a largement compensé le manque d'expérience par le talent et la science du jeu, a été héroïque, digne du maillot, déjouant les pronostics de ceux qui annonçaient un score large à la faveur de l'Angleterre. 

Mais la maîtrise anglaise, retrouvée en fin de match, leur a permis d'arracher la prolongation grâce à un essai transformé en bout du temps réglementaire, avant de crucifier les Bleus sur une pénalité d'Owen Farerell. La "perfide Albion" gagne 22-19 et remporte la première Coupe d'automne des nations

Pourtant, dès la 15e minute, la France validait un très bon début de match à la suite d'une percée de Jalibert, qui servait Brice Dulin. L'arrière doyen des Bleus sur le terrain filait en "Terre promise". Jalibert transformait l'essai et donnait le "la" de ce qui est son match référence à la baguette du XV de France. L'ouvreur enquillait encore deux pénalités et les hommes de Galthié viraient en tête à la pause (6-13).

Farrell douche les espoirs tricolores

En face, Eddie Jones semblait avoir ravalé sa morgue face aux jeunes Français qui malmenaient ses joueurs sur tous les plans. Agressifs, conquérants, lucides, les Bleus contrariaient les plans du stratège australien du XV de la Rose, et ils allaient le faire encore longtemps. 

À lire aussi
rugby
Rugby : quand reverra-t-on le XV de France ? La réponse de Bernard Laporte sur RTL

Mais même si l'entrée de Carbonel maintenait la France devant, le rouleau compresseur anglais et sa faculté à mieux appréhender les fins de match, quand le physique devient moins fringuant, allait payer. Après avoir longtemps plié sans rompre, la défense française lâcha au pire moment, à la 80e minute, à la suite d'un essai de Cowan-Dickie. Farrell ne tremblait pas et tout allait se jouer à la mort subite en prolongation (19-19).


On a cru à une chance qui sourit aux Français quand Farrell a envoyé une pénalité potentiellement décisive sur le poteau, mais l'ouvreur qui reste une référence mondiale n'a pas raté sa deuxième chance de plier le match, avec trois points passés à la 95e minute. 

L'Angleterre remporte la Coupe d'automne des nations, mais la France gagne la certitude d'un réservoir de joueurs conséquent, d'une génération dorée, qui aura l'occasion de confirmer son potentiel lors du prochain tournoi des VI nations. Rendez-vous le 6 février pour le premier match en Italie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Angleterre XV de France Rugby
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants