2 min de lecture Jeux Olympiques

Comment David Douillet a conquis l'or olympique à Atlanta et récidivé à Sydney

PODCAST - Dans ce septième et dernier épisode de "Une médaille, une histoire" version été 2020, l'ancien judoka livre les secrets de sa double réussite à quatre ans d'intervalle, malgré un grave accident de moto.

sport Une médaille, une histoire Isabelle Lange iTunes RSS
>
7. David Douillet, Atlanta 1996 et Sydney 2000 Crédit Image : KIM JAE-HWAN / AFP | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange édité par Gregory Fortune

Médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 puis champion du monde en 1994 et 1995, David Douillet, alors âgé de 27 ans (51 ans aujourd'hui), débarque dans la peau de l'immense favori aux JO d'Atlanta en 1996, ce qui pour lui "est quelque chose de nouveau à gérer". "Je n'ai jamais été médaille d'or (...) Honnêtement, c'est la grosse pression".

Mais pour gérer la pression, le poids lourd s'efforce de dédramatiser. "Je me suis dit de bout en bout que ce n'était que du judo, un truc que je sais faire". Le 20 juillet 1996, après avoir débranché les alarmes incendie d'un village olympique en carton-pâte, le natif de Rouen se réveille "extrêmement frais, extrêmement serein, et avec une surprise".

En demi-finale, il prend sa revanche sur le Japonais qui l'avait battu à Barcelone... puis se permet une "bonne sieste" avant la finale contre l'Espagnol Ernesto Perez. "Plutôt que de gaspiller de l'énergie à mauvais escient en cogitant, je me suis allongé, j'ai roulé mon kimono en boule et je m'en suis servi d'oreiller".

C'est aussi de la tristesse, beaucoup de tristesse

David Douillet
Partager la citation

Cela ne l'empêche nullement de décrocher l'or, de vivre "un moment unique dans sa vie. Je n'ai jamais gagné au loto mais je pense que c'est supérieur à une joie comme celle-là. C'est un rêve de gosse, c'est la dernière médaille qui manquait". Mais un autre sentiment habite aussi David Douillet à cet instant : "C'est aussi de la tristesse, beaucoup de tristesse, parce que je suis arrivé au bout du chemin".

À lire aussi
Brahim Asloum à Sydney le 30 septembre 2000 Jeux Olympiques
Comment la "crevette" Brahim Asloum a conquis l'or olympique en boxe à Sydney

Cette peur du vide après avoir tout gagné va vite être balayée par un grave accident de moto deux mois les JO d'Atlanta. Les médecins lui annoncent qu'il ne pourra peut-être plus remarcher. Il est opéré deux fois en quatre jours. Et finalement, il va trouver dans cette épreuve une motivation pour repartir au combat. Quatre ans plus tard, à Sydney, il double la mise.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Une médaille, une histoire, une série d'entretiens exceptionnels avec des légendes du sport français. Laure Manaudou, Jean Galfione ou encore David Douillet racontent ce jour qui a changé leur vie, ce jour où ils ont décroché l'or olympique, ce jour où ils ont tutoyé l’excellence. Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques Judo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants