2 min de lecture Tennis

Australie : Melbourne étouffée par la fumée avant le début de l'Open de tennis

La fumée des incendies en Australie a rendu l’atmosphère de la ville de Melbourne irrespirable, et ce à 6 jours du début de l'Open d'Australie.

>
Australie : Melbourne étouffée par la fumée avant le début de l'Open de tennis Crédit Image : William WEST / AFP | Crédit Média : Laura Maucci | Durée : | Date :
160x130 - Laura Maucci
Laura Maucci édité par Ryad Ouslimani

On ne respire plus à Melbourne, en Australie. Avant les incendies, c'était l'une des villes les plus agréables au monde. Mais depuis les gigantesques feux, la pollution a atteint un niveau record. Melbourne est aujourd'hui la ville la plus polluée du monde. Et à 6 jours du début de l'Open d'Australie de tennis, ça n'annonce rien de bon. 

En effet, la fumée recouvre les courts, et les entraînements des stars comme Rafael Nadal ont été suspendus. Le coach de Jo-Wilfried Tsonga a indiqué à RTL que le Français effectuait ses exercices en intérieur, et le ministre de la Santé australien a appelé à la plus grande prudence.

"Tout le monde peut avoir des symptômes. Alors il faut fermer les portes, les fenêtres, rester à l'intérieur et éviter de faire du sport", a-t-il prévenu sur les chaînes de télévision. Pourtant, le tournoi de qualification pour l'Open a commencé, et la décision choque de nombreux joueurs. 

Déjà des victimes lors des qualifications

En plein match, la Slovène Dalila Jakupovic s'est elle effondrée en plein match. Sa toux est tellement forte qu'elle tombe à terre, à genoux. Elle n'arrivait plus à respirer, les médecins ont dû intervenir  pour l'évacuer, en larmes. Plus tard, la canadienne Eugénie Bouchard a pris un temps mort médical afin de rentrer au vestiaire reprendre son souffle. 

À lire aussi
Novak Djokovic tennis
VIDÉO - Novak Djokovic improvise un match de tennis avec des inconnus en pleine rue

Quant à l'ancienne numéro 1 mondiale Maria Sharapova, elle abandonné ce mardi lors d'un match du tournoi exhibition de Kooyong, en banlieue de Melbourne, estimant qu'il s'agissait d'une "sage décision".

La joueuse russe, qui jouait avec un écarteur nasal, type de pansement adhésif utilisé pour faciliter la respiration, a évoqué des conditions de jeu "extrêmes", expliquant avoir été prise de "quintes de toux" à la fin du deuxième set.  

Mercredi 15 janvier, un grand match de charité afin de récolter des fonds en faveur des victimes des incendies doit être organisé, mais pas sûr que les stars comme Federer, Djokovic ou Serena Williams soient prêtes à se mettre en danger. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tennis Pollution Australie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants